La santé

Préménopause: comment identifier les symptômes et soulager la maladie

Pin
Send
Share
Send
Send


Point culminant - Ceci est un autre ajustement physiologique dans le corps de la femme, associé à l'achèvement de la période de procréation. L'extinction de la fonction de reproduction ne se produit pas immédiatement, elle peut prendre plusieurs années. Change les hormones, ce qui affecte le fonctionnement des ovaires. Le cycle de menstruation devient irrégulier. D'autres manifestations de la ménopause affectent également la santé. Pour paraître jeune et conserver sa vitalité, une femme doit déployer davantage d'efforts.

Contenu:

  • Caractéristiques de la préménopause
  • Symptômes de la préménopause
  • Traiter les symptômes de la préménopause


Caractéristiques de la préménopause

L'âge moyen du début de la préménopause chez les femmes est de 40 ans, mais de nombreuses personnes en souffrent entre 30 et 35 ans, alors que d'autres ne savent pas ce que c'est avant l'âge de 50 ans.

Note: La ménopause précoce est due à l'hérédité. En outre, la raison en est l'utilisation des rayons X pour le traitement du cancer. Le tabagisme et d'autres mauvaises habitudes augmentent le risque d'extinction précoce de la fonction de reproduction.

La préménopause est la première période de la ménopause, qui dure généralement de 2 à 3 ans. Les mensuels arrivent en premier de manière irrégulière, ont un caractère variable. Et puis ils disparaissent complètement. Il vient la prochaine période, la ménopause. Si la menstruation n'a pas duré 12 mois d'affilée, cela signifie que les ovules dans les ovaires ne sont plus formés, la grossesse est impossible. L'apparition de tout saignement dans la période suivante (post-ménopause) est déjà anormale, est un signe de pathologie, nécessite un examen urgent.

En préménopause, la production d'hormones sexuelles féminines (œstrogènes et progestérone) diminue progressivement et le niveau d'hormone folliculo-stimulante (FSH) augmente. Si, plus tôt, le taux de FSH fluctuait considérablement en fonction de la phase du cycle, il deviendrait systématiquement élevé à la fin de la préménopause.

Sur la mesure du niveau de la méthode basée sur la FSH, avec laquelle vous pouvez déterminer si une femme a un climax ou pas. Il peut être nécessaire de savoir lors du diagnostic de diverses comorbidités, lorsqu'il est nécessaire de comprendre leur cause, pour déterminer la méthode de traitement.

En plus des hormones sexuelles féminines, le corps contient également des androgènes masculins, dont le niveau chez la préménopause n'est pas réduit de manière drastique, de sorte qu'ils peuvent à un moment donné l'emporter sur la femme. L'hyperandrogénie entraîne une augmentation du poids corporel d'une femme de 5 à 8 kg en un court laps de temps.

Symptômes de la préménopause

Pendant la période préménopausique, les symptômes suivants apparaissent:

  1. Violation du cycle menstruel. Alors que le cycle mensuel est abondant et rare, la durée du cycle varie également considérablement. La dernière menstruation arrive avec un retard de 2-3 mois. Le plus souvent, l'ovulation ne se produit pas. Cependant, il y a des exceptions. Si la femme n'est pas protégée, une grossesse accidentelle peut survenir.
  2. Les bouffées de chaleur sont des bouffées de chaleur de plusieurs minutes alternant avec des frissons. De telles sensations se produisent plusieurs fois par jour, accompagnées d'une transpiration abondante.
  3. Troubles du sommeil, insomnie.
  4. Les sautes d'humeur de l'excitation à la dépression, l'irritabilité.
  5. Douleur pendant les rapports sexuels. Ils apparaissent en réduisant la production de mucus, qui sert de lubrifiant naturel.
  6. Miction douloureuse due à des maladies inflammatoires de la vessie. L'absence de mucus protecteur dans le vagin facilite la pénétration de l'infection dans le système urogénital.
  7. Désir sexuel réduit.
  8. Augmentation de la fragilité osseuse. La détérioration des dents, des cheveux et des ongles. Le taux d'assimilation des nutriments diminue, ce qui entraîne une carence en calcium dans l'organisme. Sa carence affecte l'état du tissu osseux. Pendant cette période, les femmes courent un risque accru de fractures osseuses.
  9. La tension artérielle augmente, maux de tête, arythmies et autres manifestations de pathologies cardiovasculaires.

Bien que l'apparition d'anomalies dans le système reproducteur pendant la ménopause soit naturelle, une femme doit savoir que dans certains cas, elles peuvent être le signe de maladies graves. Il est nécessaire de consulter un médecin si les mensuels deviennent trop abondants, apparaissent avant 21 jours, durent plus de 7 jours. Ces déviations, l'apparition de saignements entre les périodes indiquent la présence de formations pathologiques dans l'utérus et les ovaires (fibromes, polypes, kystes, cancer). Pendant cette période, le risque de maladies des glandes endocrines et mammaires augmente.

Traiter les symptômes de la préménopause

Les symptômes de la préménopause chez certaines femmes sont légers. D'autres, ils sont tellement inquiets qu'ils interfèrent avec le flux normal de la vie. Il existe des moyens d'atténuer les manifestations désagréables.

Traitement hormonal substitutif vous permet de restaurer les hormones, de retarder l’apparition de la ménopause. Avec l'aide de médicaments spéciaux, vous pouvez ajuster la durée et la régularité des menstruations, réduire les pertes de sang. Cependant, la capacité de procréation ne peut pas être restaurée. L'hormonothérapie n'est prescrite qu'après examen. L'utilisation incontrôlée de tels médicaments conduit à l'obésité et à d'autres complications.

Renforcement de l'immunité Avec l'aide d'outils spéciaux vous permet d'améliorer la protection du corps contre les infections.

Normalisation du métabolisme. Pour ce faire, utilisez des médicaments qui améliorent le travail des organes digestifs, le foie, en accélérant l'absorption des nutriments dans le corps. Cela permet de maintenir l'état normal des dents, la nutrition de la peau, la croissance des cheveux et des ongles en bonne santé.

Prendre des vitamines origine naturelle et artificielle.

Pour réduire les bouffées de chaleur et améliorer l'état mental, des sédatifs, des antidépresseurs et des remèdes homéopathiques sont utilisés.

L'élimination rapide des symptômes des maladies cardiovasculaires et endocriniennes revêt une grande importance. Les sports, les aliments vitaminés et les aliments riches en calcium permettent à la femme de «rester en forme».

Il est nécessaire de subir des examens gynécologiques et des seins réguliers pour prévenir les maladies des organes de reproduction et des glandes mammaires.

Caractéristiques de la période de préménopause

Le système de reproduction d'une femme en bonne santé fonctionne assez bien, mais il arrive un moment où ses fonctions commencent à s'estomper. Et ce processus ne se déroule pas simultanément. Comme déjà mentionné, la restructuration du corps féminin peut durer plusieurs années. La durée de la période dépend principalement des caractéristiques de l'organisme et de l'hérédité.

Au cours de la période pré-ménopausée, les menstruations arrivent d'abord de manière irrégulière et finissent par disparaître complètement. Si le flux menstruel n'a pas eu lieu tout au long de l'année, alors commence la prochaine période de ménopause - la ménopause.

La production des hormones progestérone et œstrogène diminue également progressivement, tandis que le taux d’hormone folliculo-stimulante (FGS) augmente. De plus, si plus tôt le nombre d'EPG dépendait de la phase du cycle menstruel, alors à la fin de la période de préménopause, son niveau devient régulièrement élevé.

Outre l’œstrogène et la progestérone, le corps de la femme contient également des hormones sexuelles mâles (androgènes). Leur nombre au stade de la préménopause diminue également, mais beaucoup plus lentement. Par conséquent, à un moment donné, elles peuvent devenir plus que des femmes. Cette situation entraîne un syndrome d'hyperandrogénie ou d'hirsutisme.

Causes de la ménopause précoce

La préménopause est un processus absolument naturel dans la vie de chaque femme. Cependant, plusieurs facteurs contribuent au fait que cette période commence à l'avance. Ces raisons incluent:

  • facteurs héréditaires
  • trouble de la coagulation,
  • maladie de la thyroïde,
  • opérations sur les organes pelviens,
  • l'abus d'alcool, de tabac ou de drogues,
  • irradiation du corps
  • le diabète
  • utilisation à long terme de médicaments hormonaux contraceptifs.

Tous ces facteurs peuvent contribuer à l'apparition prématurée de la préménopause. Mais tout dépend des caractéristiques individuelles du corps féminin.

Manifestations cliniques

Les symptômes de la préménopause, ainsi que leur intensité, sont également individuels. Dans certains cas, la femme ne remarque même pas le début de cette période. Il existe un certain nombre de manifestations cliniques courantes qui sont le plus souvent ressenties par les femmes. Ceux-ci comprennent:

  • échecs du cycle menstruel
  • sensibilité des seins,
  • sensation soudaine de chaleur - bouffées de chaleur
  • dyspareunie (inconfort et douleur pendant les rapports sexuels),
  • faiblesse générale
  • sautes d'humeur fréquentes
  • diminution de la libido
  • somnolence ou troubles du sommeil
  • mictions fréquentes,
  • prise de poids
  • fragilité des ongles, des cheveux, de la peau sèche,
  • hyperhidrose (transpiration accrue),
  • baisse de la pression artérielle, provoquant un mal de tête,
  • tachycardie (palpitations cardiaques).

Les manifestations cliniques de la préménopause énumérées ci-dessus sont assez naturelles pour le corps de la femme. Mais il existe un certain nombre de symptômes, avec l'apparition desquels il est nécessaire de contacter immédiatement un gynécologue:

  • trop de flux menstruel
  • repérage entre les cycles
  • apparition de sang après un rapport sexuel
  • réduction de la période entre les menstruations
  • saignements menstruels prolongés.

De telles anomalies peuvent indiquer la présence d'une pathologie quelconque dans les organes pelviens. Par exemple, ils peuvent être provoqués par un fibrome, des fibromes, des kystes, des polypes ou des tumeurs. Également au cours de la période pré-ménopausique, le risque de développer des pathologies endocriniennes et des maladies du sein augmente.

Méthodes de diagnostic

Il n'existe pas de méthodes spécifiques pour le diagnostic de la préménopause. Mais pour exclure d'autres processus pathologiques chez une femme, les gynécologues adhèrent à un plan d'examen spécifique.

Tout d'abord, le médecin découvre tout sur le cycle menstruel de la patiente, sa durée, la nature de la décharge, la présence de douleur. Le gynécologue procède ensuite à une inspection visuelle et prélève des frottis vaginaux pour examen. Les organes pelviens sont examinés à l'aide d'un appareil à ultrasons.

De plus, une femme est référée à des spécialistes tels qu'un mammologue et un endocrinologue. Le col de l'utérus et les parois du vagin sont examinés par la méthode de la coloscopie. Pour cette procédure, un instrument spécial kolkoskop est utilisé, ce qui augmente la visibilité des organes internes de 10 à 40 fois. La procédure de diagnostic obligatoire est également l’étude des niveaux hormonaux. Parallèlement, compte tenu du fait que le contexte est très instable pendant la période précédant la ménopause, des études sont effectuées plusieurs fois, en comparant les résultats avec les analyses précédentes.

Comment faciliter l'apparition de la préménopause?

En tant que tel, le traitement pendant la période de préménopause vise à réduire les symptômes de son apparition. De plus, les manifestations cliniques peuvent être à la fois prononcées et presque invisibles. C'est pourquoi le gynécologue sélectionne chaque thérapie individuellement. N'oubliez pas que vous ne devez pas prendre de médicaments en vous basant sur l'expérience d'amis ou d'amies.

L'hormonothérapie

Le cours lourd de la préménopause est supporté par l'utilisation de médicaments hormonaux. L’une des tâches les plus importantes du médecin consiste à stabiliser le cycle menstruel jusqu’à extinction complète de la fonction ovarienne. Après tout, une absence prolongée de menstruations provoque de brillantes manifestations cliniques de cette période. Stabiliser la condition d'une femme avec les hormones suivantes:

  1. Progestatifs. Ce groupe de médicaments non seulement stabilise le cycle, mais contribue également au début de sa deuxième phase, au cours de laquelle la couche basale de l'endomètre est rejetée. Après la fin des règles, les symptômes de la préménopause s’atténuent ou disparaissent complètement. Le cours de thérapie est 2-3 mois. Les médicaments les plus populaires dans ce groupe comprennent Pregnil, Norkolut et Turinal.
  2. Fonds combinés. Ils contiennent non seulement des progestatifs, mais également des œstrogènes. Ces médicaments normalisent l'équilibre hormonal et protègent efficacement contre les grossesses non désirées. Les plus efficaces parmi eux sont Janine et Marvelon. Si le traitement vise principalement à stabiliser le fond hormonal et à atténuer les manifestations sévères de la préménopause, le gynécologue vous prescrit des médicaments tels que Klinorm, Divina ou Klimene.

Pour soulager l’inconfort des lieux intimes, utilisez des médicaments hormonaux locaux (bougies, crème, gel). Par exemple, Ovestin, Estriol ou Estrokad. De tels moyens luttent avec succès contre de telles manifestations cliniques sans exercer d'influence sur les organes et les tissus voisins.

Remèdes homéopathiques et vitamines

Les médicaments homéopathiques et les médicaments à base de plantes sont le plus souvent utilisés lorsque les pilules hormonales sont contre-indiquées pour certaines raisons ou pour certaines raisons, elle refuse de les prendre. Pour atténuer les symptômes de la préménopause, aidez des médicaments comme Remens, Estrovel, Klimadinon. La composition de ces médicaments comprend le soja, le zimifuga ou le trèfle.

Les plantes médicinales sont plus facilement tolérées par le corps. Mais souvent, leurs effets ne se produisent pas immédiatement et de tels médicaments ne peuvent pas faire face à la forme grave de complications.

De graves changements survenant pendant la période de préménopause provoquent diverses perturbations dans le corps de la femme, y compris la production de substances nécessaires. Par conséquent, la prise de complexes vitaminiques est impérative pour le soulagement des manifestations cliniques au stade initial de la ménopause.

Les vitamines peuvent prolonger le travail des ovaires et atténuer les symptômes avec une extinction progressive de leurs fonctions. En outre, leur réception contribue à l'amélioration de l'immunité et à la restauration des fonctions de protection du corps. Les gynécologues conseillent de prendre des complexes de vitamines comme Alphabet 50+, Climafit, Women Formula et autres médicaments similaires.

Avec l’apparition de la préménopause, la vie d’une femme ne se termine pas, de tels changements sont tout à fait naturels et ne peuvent pas être arrêtés. C'est pourquoi il est si important d'aider le corps féminin de manière opportune à faire face à cette nouvelle étape sans pour autant occulter son arrivée par des symptômes désagréables.

Stades et signes de la ménopause

Avec l'âge, des changements naturels se produisent dans le corps de la femme. Le travail des ovaires ralentit, ils produisent moins d'hormones féminines, ce qui conduit inévitablement à une modification du fond hormonal et, par la suite, à la restructuration de l'organisme tout entier. Ce processus commence après l'âge de 40 ans et peut durer environ 15 ans.

L'âge moyen de la ménopause dans notre pays est d'environ 50 ans. Mais dans 5% des cas, la ménopause ne survient qu’après 55 ans et dans certains cas même après 60 ans. La ménopause naturelle commence chez les femmes de moins de 40 ans chez 3% des femmes.

Classiquement, l'ensemble du processus peut être divisé en trois étapes.

  • La préménopause est caractérisée par une baisse progressive du niveau de l'hormone progestérone, ce qui entraîne des troubles menstruels, des troubles du sommeil, des sautes d'humeur et les premières marées.
  • Ménopause - pendant cette période, en plus du fait que le niveau de progestérone continue à diminuer, le niveau en œstrogènes baisse de manière significative et la menstruation cesse progressivement. Fait intéressant, la ménopause est déterminée «à posteriori»: si 12 mois se sont écoulés depuis la dernière menstruation, cela signifie que c’est elle.
  • Postménopause - Pendant ce temps, la production d'hormones s'arrête à un niveau minimum, la taille des ovaires et de l'utérus est réduite.

Pendant ces périodes, une femme peut avoir les problèmes de santé suivants:

  1. Marées Le symptôme le plus désagréable et prononcé est associé à une sensation de forte augmentation de la température corporelle pendant quelques minutes. Une femme peut rougir au visage, transpirer, avoir des vertiges et devenir faible. De telles manifestations peuvent se produire jusqu'à 100 fois par jour et, en règle générale, causer un inconfort considérable.
  2. Mauvais sommeil Une femme peut difficilement s'endormir ou se réveiller au milieu de la nuit et passer plusieurs heures sans dormir. Parfois, de tels accès d'insomnie s'accompagnent de transpiration excessive, de palpitations.
  3. Troubles de nature sexuelle. Au cours de cette période, il y a une diminution de la libido, l'apparition d'un inconfort pendant les rapports sexuels, le manque d'hydratation du vagin, des problèmes psychologiques lors des relations sexuelles.
  4. Une forte augmentation de l'appétit et par conséquent - un gain de poids. La traction sur les aliments, en particulier les produits sucrés et à base de farine, devient parfois incontrôlable.
  5. La détérioration rapide du visage - les contours du visage peuvent "flotter" en quelques mois à peine et imiter les rides et les plis nasogéniens - augmente considérablement.
  6. Processus pathologiques du système génito-urinaire - mictions fréquentes, incontinence urinaire, risque d'infections.
  7. Perte de masse musculaire et, par conséquent, laxisme du corps et des glandes mammaires.
  8. Peau sèche, dermatite.
  9. Diverses manifestations de l'ostéoporose.
  10. États dépressifs, irritabilité, découragement.

Les manifestations négatives de la ménopause sont causées non seulement par les changements hormonaux dans le corps, mais également par la sensation psychologique de changements liés à l'âge et d'un âge avancé imminent. C’est là que se trouvent les causes de nombreux problèmes de la vie liés à l’avènement de la ménopause.Identifier la ménopause et la vieillesse est fondamentalement faux. Il existe un nombre considérable d'exemples dans lesquels les femmes qui entrent dans la période post-ménopausique ont fière allure et mènent une vie vibrante, alors que la ménopause elle-même leur passe presque inaperçu.

Il est impossible de résister à la nature, mais il est tout à fait réaliste de réduire au minimum les symptômes de la ménopause.

Méthodes d'élimination des symptômes de la ménopause

Pendant de nombreuses années, le traitement hormonal substitutif (THS) a été utilisé pour éliminer les facteurs négatifs de la ménopause. L'utilisation de médicaments hormonaux aide à corriger le niveau d'œstrogène et de progestérone, réduisant ainsi les symptômes négatifs de la ménopause.

Cependant, les médicaments hormonaux utilisés lors de la ménopause présentent des dizaines de contre-indications, notamment le diabète sucré, une fonction hépatique et rénale anormale, des maladies des glandes mammaires, l'asthme et certains autres. En présence d'une maladie chronique, une augmentation des hormones peut provoquer leur aggravation. Par conséquent, de nombreux experts estiment que la nomination d’un THS n’est justifiée que dans le syndrome climatérique sévère. Par exemple, si les marées ne permettent pas à une femme de mener une vie normale. Pour que le THS soit efficace et sûr, un examen minutieux et un suivi médical régulier sont nécessaires.

Dans d'autres cas, pour soulager les symptômes de la ménopause, il est préférable d'utiliser des médicaments non hormonaux. Il existe maintenant deux groupes de remèdes naturels:

  1. Sur la base de la bêta-alanine (Klimalanin, Tsi-Klim Alanin). Ils éliminent rapidement les bouffées de chaleur sans affecter les autres manifestations de la ménopause et préviennent les complications tardives de la ménopause. Les médicaments à base de bêta-alanine sont inclus dans les normes de traitement de la ménopause chez les femmes contre-indiquées pour le traitement hormonal substitutif.
  2. À base de phytoestrogènes et de vitamines. Ils peuvent atténuer la gravité de nombreuses manifestations de la ménopause et réduire le risque de complications tardives. Parmi les inconvénients - ne pas permettre d'arrêter rapidement les bouffées de chaleur. En médecine occidentale, les médicaments non hormonaux à base de phytoestrogènes sont souvent prescrits après 35 ans à des fins prophylactiques.

Il est à noter que les résidents des pays asiatiques ne présentent presque jamais de symptômes de ménopause. Cela est dû en partie au fait qu’en Asie, la ménopause n’est pas perçue dans un contexte négatif. Il n'y a même pas une telle chose. Mais, par exemple, au Japon, pour décrire les femmes âgées de 40 à 60 ans, il existe le terme "konenki" (du japonais - "mise à jour"), et les Japonais eux-mêmes ne craignent pas la ménopause. Une autre raison est le régime alimentaire des femmes asiatiques, riches en soja, qui contient des phytoestrogènes - des composés végétaux naturels qui, en raison de leur structure, sont similaires à ceux des hormones féminines, l'œstrogène, sont capables de remplir certaines de leurs fonctions dans le corps.

Parmi les drogues nationales, le leader incontesté est Mense (Mense). Une caractéristique unique du complexe est une combinaison de deux composants principaux utilisés dans le traitement de la ménopause non hormonale: la bêta-alanine et les phytoestrogènes. Cela vous permet de faire face rapidement aux marées et de réduire leur gravité ainsi que d'autres manifestations de la ménopause. Le 5-hydroxytryptophane, l'acide folique et d'autres vitamines, qui jouent un rôle important pendant cette période, renforcent la composition de Mance.

Mince a les composants suivants:

  1. Isoflavones de soja: maintien de l'équilibre hormonal et de sa restructuration en douceur. Réduire la fréquence des marées, le risque d'ostéoporose, les troubles urogénitaux. Augmente la synthèse de collagène et d'élastine, en donnant force et élasticité à la peau, ralentit l'apparition des rides.
  2. Bêta-alanine - a une forte résistance aux bouffées de chaleur, réduisant leur manifestation en quelques minutes.
  3. Le 5-hydroxytryptophane est un acide aminé à partir duquel la sérotonine est synthétisée. Il aide à réduire l'appétit, à normaliser le sommeil, à améliorer l'humeur et à réduire le risque de dépression.
  4. Vitamine B5: réduit la fatigue, augmente la quantité d'énergie, fournit à la peau l'hydratation et la nourriture nécessaires.
  5. Vitamines B6 et B12: renforcent le système nerveux, améliorent l'humeur, aident à faire face à l'insomnie et aux émotions négatives.
  6. Vitamine B9: aide à maintenir un taux élevé d'œstrogènes pendant la ménopause, normalise l'équilibre endocrinien.
  7. Vitamine C: stimule la production d'œstrogènes et d'autres hormones stéroïdiennes, aide le corps à absorber le calcium, réduit le risque de pathologies urogénitales, renforce le système cardiovasculaire.
  8. Vitamine E: améliore considérablement l'état de la peau et le tonus vasculaire.

Foire aux questions sur la ménopause

Qu'est-ce qui détermine l'âge de la ménopause?

Il existe des preuves qu'un facteur héréditaire affecte l'âge de la ménopause. En outre, des facteurs tels que la nationalité, l'indice de masse corporelle, le tabagisme, la présence de maladies chroniques, le nombre de naissances jouent également un rôle.

Pourquoi les bouffées de chaleur surviennent-elles pendant la ménopause?

La «marée» peut être décrite comme une vague soudaine de chaleur traversant le corps, accompagnée de sueurs, de palpitations et souvent d'un saut de pression artérielle. La raison des "marées" est la libération d'hormones d'histamine et de bradykinine par les cellules adipeuses, ce qui provoque l'expansion des vaisseaux périphériques, ce qui entraîne une augmentation du flux sanguin et une augmentation de la température corporelle. La bêta-alanine (β-alanine), un acide aminé qui empêche la libération d'histamine et de bradykinine dans le sang, aide à faire face aux marées. Ainsi, la bêta-alanine aide à prévenir la dilatation des vaisseaux périphériques de la peau et à maintenir une température corporelle optimale.

À un jeune âge, le corps synthétise de manière indépendante la bêta-alanine dans les quantités requises, mais sa production diminue avec l’âge. Par conséquent, pendant la ménopause, une dose supplémentaire de médicaments contenant de la bêta-alanine est nécessaire.

Quand la ménopause dans le corps d'une femme n'a pas d'œufs?

Pas vraiment. Oui, après 40 ans, le processus de mort des ovocytes (ovules) est accéléré, mais même après la ménopause, des follicules primordiaux sont présents dans les ovaires, qui se forment à la suite de la division des cellules germinales primaires de la femme.

Existe-t-il un lien entre la ménopause et la FIV? Est-il vrai que la FIV épuise l'offre d'œufs et rapproche la ménopause?

Non Avec une sélection appropriée de la posologie et du schéma posologique, la stimulation des préparations hormonales pour FIV ne conduit pas à l'épuisement de l'apport en œufs et n'affecte pas l'âge de la ménopause. Le fait est que tous les follicules ne mûrissent pas complètement. Les médicaments hormonaux utilisés en FIV vous permettent d’obtenir des œufs de haute qualité, même à partir de follicules qui, dans des conditions naturelles, n’auraient pas atteint l’ovulation.

Puis-je tomber enceinte avec la ménopause?

Oui, tomber enceinte est assez réaliste. Le fait est que la fonction ovarienne s'estompe progressivement et qu'au cours des premières années suivant la fin des menstruations, la probabilité d'ovulation demeure. Par conséquent, les médecins recommandent l’utilisation de contraceptifs quelques années après la ménopause.

Quand les femmes ménopausées grossissent-elles?

Oui, la prise de poids est possible. Le fait est que le tissu adipeux synthétise également les œstrogènes; par conséquent, lorsque leur niveau diminue, le corps a tendance à "augmenter" le tissu adipeux, afin de compenser leur déficience. Par conséquent, il sera utile de 5-hydroxytryptophane, réduisant l'appétit.

Est-il vrai que lorsque la ménopause diminue la libido et que le sexe n'est plus souhaitable?

Pas nécessairement. Tout est très individuel: quelqu'un éteindra la libido pendant la ménopause, quelqu'un au contraire se réveillera vigoureusement et pour la troisième, cela ne changera pas du tout. Les femmes disent souvent qu'elles ne se sentent pas libérées du fait qu'elles ne peuvent plus avoir peur d'une grossesse non désirée.

L'obstruction objective à la vie sexuelle active avec la ménopause peut être une sécheresse vaginale. Faire face à ce problème aidera la pommade avec des lubrifiants à base d’œstrogènes et à base d’eau, ainsi que la correction du régime alimentaire et la prise d’argent avec des phytoestrogènes.

Ménopause: stades et âge d'apparition

Le début de la ménopause est généralement observé après 40 ans et est dû à la fois à des facteurs génétiques et à un mode de vie. Le stress, les maladies endocriniennes, les régimes débilitants peuvent contribuer à un démarrage plus précoce du processus. La durée totale de la ménopause, de l'apparition des premiers symptômes à l'expiration de plusieurs années après la dernière menstruation, peut durer plus de 10 ans.

La ménopause est divisée en les étapes suivantes: préménopause, en fait ménopause et postménopause.

Elle survient entre 40 et 50 ans, en raison de divers facteurs allant de l'hérédité au mode de vie, et dure depuis l'apparition de l'extinction de la fonction ovarienne jusqu'à la fin de la menstruation (2 à 4 ans, parfois plus longtemps). Les premiers signes de changements hormonaux apparaissent: troubles menstruels, divers maux et sensations désagréables.

La période de cessation de la menstruation, parfois ils se produisent, mais les pauses entre eux peuvent atteindre plusieurs mois. Les symptômes de la ménopause apparaissent de manière aiguë au cours de cette période. Chez la plupart des femmes, la ménopause survient après 50 ans.

Dure de la dernière menstruation à la fin de la vie. En l’absence de cycles menstruels, l’état physique et émotionnel-mental de la femme se normalise progressivement et les phénomènes désagréables caractéristiques des deux premières phases de l’ajustement hormonal se produisent.

Perturbation du cycle menstruel et d'autres symptômes de la préménopause

Pendant la préménopause, il n’ya généralement pas de troubles observés dans les ovaires, qui produisent les hormones sexuelles dont les femmes ont besoin - œstrogènes et progestérone. Tout d'abord, cela se manifeste par une violation du cycle menstruel: les pauses entre les périodes augmentent ou diminuent, leur durée change. En même temps, les changements eux-mêmes subissent des changements, ils peuvent devenir inhabituellement abondants (avec une production excessive d'oestrogènes) ou rares, ils peuvent contenir des caillots.

Violation du cycle menstruel - le premier et principal, mais pas le seul signe de la préménopause. Cette période s’accompagne d’un certain nombre de manifestations négatives d’intensité variable, qui peuvent être évitées par un nombre relativement réduit de femmes. Selon la fréquence des symptômes observés, les spécialistes les répartissent comme suit (à mesure qu’ils diminuent):

  • rougir - une sensation de chaleur soudaine, parfois avec un rougissement du visage,
  • transpiration accrue
  • trouble de la pression artérielle,
  • maux de tête
  • troubles du sommeil
  • instabilité émotionnelle
  • symptômes d'asthénie, de fatigue,
  • attaques de panique.

Le manque d'hormones entraîne également certains changements dans le corps de la femme qui nécessitent une attention particulière. La diminution de l'absorption du calcium rend les os plus fragiles. En se préparant à la ménopause, le corps augmente la quantité de tissu adipeux, qui est à ce moment la principale source d’œstrogènes, ce qui entraîne un gain de poids. Le déficit d'hormones affecte l'état de la peau qui s'amincit, perd de son élasticité, se dessèche. La même chose s'applique aux muqueuses, en particulier, il y a un vagin sec, cela peut conduire à des sensations douloureuses pendant l'intimité.

Médicaments et plantes médicinales pour soulager les symptômes de la ménopause

L'extinction de la fonction de reproduction en plus des symptômes ci-dessus entraîne également une diminution de l'immunité, une perturbation du travail de nombreux systèmes de l'organisme, ce qui augmente la possibilité de développement de diverses maladies. Par conséquent, les visites chez le gynécologue devraient être régulières à ce moment-là (au moins une fois par an), car les irrégularités menstruelles peuvent être une manifestation de la ménopause, mais aussi de certains processus pathologiques. Au cours de cette période, les maladies chroniques peuvent s'aggraver, de nouvelles peuvent apparaître, le risque de maladies cardiovasculaires augmentera; par conséquent, des examens par le thérapeute et, le cas échéant, par d'autres spécialistes sont également nécessaires.

Il existe un certain nombre de médicaments pour soulager les symptômes de la ménopause. En cas de préménopause grave et de ménopause, le médecin peut vous prescrire un traitement hormonal substitutif. Dans un premier temps, la progestérone est utilisée pendant 10 à 20 jours chaque mois pendant plusieurs mois. Des préparations combinées contenant de la progestérone et de l'œstrogène sont également prescrites. Les médicaments hormonaux ont un certain nombre d'effets secondaires et ont également des contre-indications. Par conséquent, seul un spécialiste expérimenté, obligé de surveiller l'état du patient lors de sa réception, devrait les administrer.

Des médicaments plus sûrs sont les médicaments à base de phytoestrogènes - des analogues végétaux des hormones sexuelles féminines, qui exercent des fonctions similaires à celles de l'œstrogène dans le corps, agissent avec douceur et sans danger. Parmi les plantes contenant de telles substances, émettent:

Les extraits de ces plantes, associés aux vitamines et aux minéraux nécessaires à cette période, font partie de diverses préparations destinées à atténuer les symptômes du déficit en hormones et à préserver la santé des femmes. Conformément aux plaintes et au tableau clinique, les médicaments d'autres groupes peuvent être prescrits: cardiaque, sédatif, antidépresseurs et tranquillisants, médicaments normalisant la pression artérielle, etc.

Mode de vie et nutrition pendant la ménopause

Soulager de manière significative la condition d'une femme et réduire les manifestations d'un mode de vie sain et d'une nutrition adéquate avant la ménopause. L'attention portée à la santé pendant cette période ne consiste pas uniquement en des visites chez le médecin et à la prise de médicaments sur ordonnance, mais également à une bonne organisation de la routine quotidienne.

  • Le principal ennemi des femmes de cette période est le surmenage, physique ou intellectuel. L'attribution de temps pour le repos, les pauses, les changements d'activités, les promenades sont nécessaires au maintien de la capacité de travail et au bien-être.
  • Le sommeil est l’un des moyens les plus importants de reconstituer le corps et de le restaurer. Une quantité suffisante de sommeil pendant la préménopause (8 à 9 heures), en particulier, a un effet bénéfique sur le système cardiovasculaire en empêchant le développement de l'hypertension.
  • Une activité physique modérée mais régulière, si possible en plein air, aide à maintenir les processus métaboliques, empêche la prise de poids, améliore l'humeur.

Une bonne nutrition est l’un des principaux moyens de lutter contre les manifestations de l’ajustement hormonal. Tout d'abord, vous devez vous rappeler les règles de la cuisine et de l'alimentation. Le plus rationnel et le plus bénéfique pour la santé est considéré comme des repas fréquents (toutes les 3-4 heures) en petites portions. La torréfaction, qui augmente le contenu calorique des plats et la charge hépatique, en tant que type de transformation des aliments doit être exclue. Il devrait être remplacé par ébullition, cuisson au four, ragoût.

Il convient de porter une attention particulière au choix des aliments et de privilégier en premier lieu ceux qui contiennent dans leur composition les substances nécessaires à la femme pendant la préménopause:

  • les légumes et les fruits - une source de vitamines, de minéraux et de fibres,
  • les produits alimentaires à base de soja compensent le déficit en hormone avec des substances ressemblant à l'œstrogène,
  • les poissons marins réapprovisionnent le corps en acides gras polyinsaturés et en protéines,
  • Les produits laitiers faibles en gras fournissent du calcium et préviennent l'ostéoporose.

De l'alimentation quotidienne devrait être exclu gras, plats fumés, bonbons, pâtisseries, ainsi que de limiter de manière significative le sel, le thé fort et le café. Parmi les boissons, de préférence de l'eau pure, des tisanes, des compotes, des jus de fruits frais.

Pin
Send
Share
Send
Send