La santé

Comment retarder la ménopause chez les femmes

Pin
Send
Share
Send
Send


Point culminant - c'est l'automne dans la vie d'une femme. Elle commence à vieillir plus rapidement, elle souffre de symptômes désagréables de la ménopause et, en raison d'une immunité affaiblie, les maladies existantes deviennent plus aiguës et de nouvelles apparaissent.

Par conséquent, beaucoup de femmes se demandent comment pousser le début de la ménopause. À l'heure actuelle, il existe un grand nombre de médicaments qui corrigent la ménopause. Dans cette publication, nous examinerons en détail la question de savoir comment retarder l’apparition de la ménopause et si cela devrait être fait.

Quand est l'automne des femmes

Il convient de noter que la ménopause est une période assez longue, qui s'étend sur plus d’un an.

Il comprend les étapes suivantes:

  1. Préménopause - les symptômes de la ménopause commencent à apparaître.
    Cela est dû à une diminution de la fonction hormonale des ovaires. Ils commencent à produire progressivement moins d'hormones sexuelles féminines - œstrogènes et progestérone. Une carence en ces hormones provoque la manifestation de la ménopause. Les premiers symptômes de la ménopause sont des modifications du cycle menstruel. Tous les mois viennent avec un retard et durent moins de jours. Une femme devient irritable, larmoyante, trop sensible, elle est tourmentée par des maux de tête, des pics de tension artérielle, des troubles du sommeil commencent, des bouffées de chaleur et de la transpiration apparaissent.
  2. Ménopause - c'est la dernière menstruation après cette année-là, il n'y avait pas de menstruation indépendante.
    Par conséquent, déterminer l'apparition de la ménopause ne peut être que rétrospectivement. Pendant cette période, le niveau d'hormones sexuelles est réduit à une valeur minimale.
  3. La postménopause est la phase finale de la période climatérique, au cours de laquelle le corps reconstruit enfin son travail en tenant compte de l'absence d'hormones sexuelles et commence à fonctionner d'une nouvelle manière.
    À ce stade, la dame n'est plus préoccupée par les symptômes de la ménopause, qui étaient auparavant. Elle fait face à des manifestations telles que peau sèche et muqueuse vaginale, perte de cheveux, incontinence urinaire et autres.

Toutes les femmes ont une période climatérique très individuellement. Les étapes de la préménopause et de la ménopause peuvent durer une durée différente et s'accompagner d'une intensité de symptômes différente.

Causes de la ménopause précoce

La ménopause précoce et tardive est un écart par rapport à la norme. Les spécialistes, étudiant la question de savoir comment retarder la ménopause, ont identifié un certain nombre de facteurs qui provoquent la survenue de tels écarts.

Le point culminant est accompagné de problèmes différents selon les périodes.

La ménopause précoce peut survenir pour ces raisons:

  • caractéristique génétique du corps
  • situations de stress sévères et dépression
  • mauvaises habitudes (consommation d'alcool, de drogues et de ligotage),
  • accouchement difficile,
  • absence prolongée de vie sexuelle
  • troubles du système nerveux central
  • maladie de la thyroïde,
  • ablation chirurgicale de l'utérus et des ovaires,
  • chimiothérapie différée,
  • maladies infectieuses
  • l'obésité
  • régimes stricts et jeûne
  • mauvaise nutrition.

Comme vous pouvez le constater, de nombreux facteurs influencent l’apparition de la ménopause précoce. Par conséquent, une femme qui souhaite prévenir l'apparition de la ménopause devrait toutes les prendre en compte.

La ménopause tardive est-elle bonne?

La ménopause devrait survenir à environ 50 ans. Si posé par nature. Si la ménopause survient après 55 ans, il s'agit d'un écart par rapport à la norme. Une femme devrait toujours consulter un gynécologue et se soumettre à un examen médical complet. Après tout, très souvent, la cause de la ménopause tardive est une tumeur maligne.

Plus tôt une femme diagnostique une maladie, plus vite elle pourra commencer un traitement et vaincre la maladie. Parfois, ménopause tardive, programmée par la femme au niveau génétique. En règle générale, une telle caractéristique est transmise par l'hérédité. Si tel était le cas, la mère et la grand-mère seraient alors leur héritière.

Le point culminant est une période naturelle de la vie d’une femme, qui n’a besoin d’être remise à plus tard que lorsqu’elle se produit prématurément. Reporter la ménopause à un âge supérieur à 50 ans n'en vaut pas la peine. Il est nécessaire d'appliquer des mesures permettant de corriger cette période et d'éliminer les manifestations intenses des symptômes de la ménopause. Ensuite, la vie de la femme d'âge mûr sera radieuse et bien remplie.

Méthodes et méthodes pour retarder la ménopause

Comment retarder l'apparition de la ménopause? Sans aucun doute, la ménopause est une période physiologique naturelle dans la vie de chaque femme, mais son apparition dépend de nombreux facteurs.

La médecine moderne permet de pousser la ménopause de telles méthodes:

  • thérapie naturelle
  • thérapie non hormonale,
  • traitement hormonal substitutif,
  • l'utilisation de remèdes à base de plantes.

Laissez-nous examiner en détail chaque méthode.

Thérapie naturelle

En thérapie naturelle, on entend par experts le mode de vie actif et sain d’une femme. Comment retarder la ménopause à venir plus tôt que prévu? Pour retarder le début de la chute de leur femme, les femmes, à partir de 38 ans, doivent faire plus attention à leur santé.

Pour cela, vous avez besoin de:

  1. Chaque année, subissez des examens par un gynécologue, un mammologue, un endocrinologue et un thérapeute.
    Pour subir des tests sanguins, ainsi que subir une échographie de la glande thyroïde, des organes du petit bassin et d'autres organes internes. Ne démarrez pas les maladies existantes. Il est nécessaire de procéder à un traitement préventif des maladies chroniques. Une attention particulière nécessite le système urinaire.
  2. Vous devez essayer d'éviter le stress et la dépression.
    Dans le corps, lors de chocs psycho-émotionnels intenses, l'hormone cortisol est synthétisée, ce qui perturbe l'équilibre du principal œstrogène, l'hormone sexuelle féminine. Un déséquilibre hormonal peut déclencher le début de la ménopause précoce. Par conséquent, les experts conseillent aux femmes de pratiquer le yoga, ce qui change la vision du monde et vous permet de garder la tranquillité d'esprit dans de nombreuses situations de la vie. Si le stress ou la communication avec des personnes désagréables ne peut pas être évité, prenez un sédatif ou buvez des herbes (valériane, menthe).
  3. Un exemple du diagnostic et de la prescription du médicament THS.

Il est important de respecter la routine quotidienne correcte.
Le sommeil devrait durer au moins 6 à 8 heures. Quand une femme ne dort pas régulièrement, elle ressent une fatigue chronique.

Dans cet état, les processus métaboliques et le niveau hormonal général sont perturbés, ce qui peut provoquer une ménopause prématurée. Si l'insomnie est apparue, il n'est pas nécessaire de se dépêcher de prendre des somnifères.

Vous devriez faire une promenade une demi-heure avant d'aller vous coucher en plein air et boire un verre de lait chaud au miel ou une tasse de thé vert à la menthe.

  • Il est très important de bien manger.
    Le régime alimentaire d'une femme de 40 ans devrait être dominé par des aliments d'origine végétale. Une dame devrait aimer les légumes crus, les légumes verts, les fruits et les baies, ainsi que leurs plats. Après tout, c’est une source d’importance essentielle pour la santé, les vitamines et les micro-éléments, ainsi que les fibres, qui stimulent en douceur le travail des organes du tractus gastro-intestinal. Le menu doit contenir une variété de légumineuses, de céréales à grains entiers, de noix et de pâtes au blé dur. Vous devez utiliser de l'huile d'olive et de tournesol de bonne qualité. Il est important de consommer quotidiennement de l'acide lactique et des produits laitiers. La quantité de beurre dans le régime alimentaire devrait être réduite, mais ne pas l'abandonner complètement. Les viandes grasses doivent être remplacées par des viandes maigres (poulet, dinde, lapin). Il est nécessaire d'augmenter la consommation de poisson et de fruits de mer. Il est nécessaire de réduire la quantité de sel et de sucre consommée. Vous pouvez parfois utiliser de petites quantités de chocolat noir, de miel, de marmelade naturelle ou de confiture. Le saindoux, la margarine et les pâtisseries doivent être exclus de votre alimentation.
  • L'exercice régulier aide à soulager la ménopause.
    En outre, ils facilitent la circulation des symptômes de la ménopause. L'exercice modéré renforce le système immunitaire et le système nerveux, accélère le métabolisme, normalise les processus métaboliques et restaure les hormones. Il est très important de marcher davantage au grand air. Par conséquent, il est utile de vous entraîner pour les courses ou les promenades du matin.
  • Il devrait abandonner ses mauvaises habitudes - arrêter de fumer, réduire sa consommation d’alcool au minimum.
  • En suivant toutes les recommandations, il est possible non seulement de retarder l’apparition de la ménopause, mais également de prévenir le développement de maladies caractéristiques de la ménopause: maladies du système cardiovasculaire, diabète sucré.

    Thérapie non hormonale

    Les médicaments non hormonaux contiennent des phytoestrogènes, des substances très similaires à l'œstrogène, une hormone sexuelle féminine. Leur utilisation est plus naturelle pour le corps que l'utilisation d'hormones synthétiques. Ils n'ont pas une longue liste d'effets secondaires, mais malgré cela, ils ne peuvent absolument pas être pris indépendamment.

    Prescrire de tels médicaments ne peut que le médecin traitant après une recherche médicale complète, y compris une échographie des organes pelviens et des tests sanguins pour les hormones. La particularité de ce traitement est que les médicaments sont pris pendant une longue période. Ils ont un mode d'action cumulatif.

    Nous pouvons distinguer ces médicaments très efficaces:

    1. Estrovel - contient des phytoestrogènes de Tsitimfug, un extrait de soja et des feuilles d’ortie, ainsi qu’un complexe de vitamines.
      Il est prescrit pour les manifestations de la ménopause précoce. Prendre 1 ou 2 comprimés par jour après les repas pendant un mois.
    2. Féminal - contient du phytoestrogène du trèfle rouge.
      Il est prescrit, y compris lors de la ménopause précoce. Accepté sur rendez-vous du médecin traitant de 2 à 6 mois.
    3. Femivell - contient, en plus des phytoestrogènes de soja et du trèfle rouge, un complexe vitaminique.
      Il est pris un comprimé par jour avec des cours longs.

    La posologie et la durée du traitement ne sont prescrites que par le médecin traitant. Vous ne pouvez pas vous soigner vous-même et prendre des médicaments sur le conseil d'un ami. Après tout, chaque organisme est unique et ce qui convient à une dame n’aide pas toujours l’autre.

    Traitement hormonal substitutif

    Les médicaments hormonaux ne sont prescrits que par le médecin traitant après un examen médical complet, s'il existe des indications pour leur utilisation. Prendre ses propres médicaments est absolument impossible. Ils peuvent déclencher la croissance de tumeurs malignes.

    Pour retarder la ménopause, le médecin peut prescrire l’utilisation de tels fonds:

    1. Les préparations ne contenant que l’oestrogène, la principale hormone sexuelle féminine.
      Médicaments qui éliminent efficacement la ménopause: Ovestin (sous n’importe quelle forme - comprimés, crème ou suppositoires), Estrofem (comprimés), Divigel (gel).
    2. Outils combinés - sont composés d'oestrogène et de progestérone.
      Ils aideront à retarder la ménopause tels médicaments: Angélique, Divina, Klimonorm, Klymene, Klayra, Norkolut, Femoston.

    L'utilisation de plantes médicinales

    Certaines plantes médicinales permettent de retarder l’apparition de la ménopause. Ils stimulent efficacement le système immunitaire des femmes et inhibent le processus de vieillissement.

    Il est possible d'allouer de tels moyens efficaces:

    1. Le thé monastique, qui comprend de telles plantes médicinales: aubépine et églantier, millepertuis, thym, origan, sauge et Motherwort.
      L'acceptation d'une telle collection vous permet d'améliorer le travail des organes et des systèmes internes, ainsi que de normaliser les processus métaboliques.
    2. Les bouillons médicaux stimulent la production d'hormones sexuelles féminines.
      1 cuillère à soupe Une cuillerée d'herbe est versée avec un verre d'eau bouillante et infusée pendant 20-30 minutes. La perfusion qui en résulte est bue une demi-heure avant les repas.
    3. Décoction complexe de sauge, prêle et calamus rhizomes infuser et prendre le même que le medunitsu.

    Les herbes aident à retarder l’apparition de la ménopause et n’ont aucun effet secondaire. Cependant, ils doivent être pris après avoir consulté votre médecin. Il ajustera le traitement - le nombre de doses par jour, la dose de l'agent et la durée du traitement.

    En résumé, je voudrais souligner encore une fois que la question de savoir s’il est possible de différer la ménopause de la médecine moderne apporte une réponse affirmative. Un grand nombre de médicaments hormonaux et non hormonaux ont été développés pour résoudre ce problème. Vous pouvez utiliser des plantes médicinales éprouvées.

    Il est seulement important de prendre en compte le moment psychologique - le point culminant n’est pas la fin de la vie d’une femme. À son arrivée, seule la fonction de reproduction s'estompe.

    Si une femme commence à adhérer aux recommandations de notre thérapie naturelle, nous aurons fière allure et nous nous sentirons bien pendant la ménopause. Vous ne devriez pas éviter la ménopause qui est arrivée dans 50 ans - tout devrait être à l'heure. Nous vous souhaitons une bonne santé!

    Et que savez-vous des méthodes pour retarder la ménopause?

    Le meilleur remède non hormonal pour la ménopause Thé pour la ménopause Ce médicament va soulager les marées, les changements d'humeur fréquents et augmenter le niveau d'œstrogène, grâce à 30 herbes! Dites à l'apogée - STOP!

    Acheter à 75% de réduction

    Reporter la ménopause réelle: les principaux secrets de l'extension de la jeunesse

    Une vie sans menstruation, à première vue, semble ordinaire. En fait, des changements importants se produisent dans le corps et une quantité insuffisante d'hormones peut entraîner des maladies et des problèmes de santé. La ménopause, en tant que processus irréversible dans le corps d'une femme, se présente différemment, mais l'hérédité joue un rôle plus important.

    La science moderne, ainsi que la pharmacologie, savent comment reporter la période climatérique. Le marché actuel offre une variété de médicaments, à la fois hormonaux et végétaux, qui vont arrêter la ménopause et retarder la ménopause parfois de 10 à 15 ans. Regardons ce qui doit être fait pour retarder la ménopause et éviter les manifestations de la ménopause sans nuire à la santé.

    Le point culminant comme processus naturel dans le corps de la femme

    Les études scientifiques de ces dernières années confirment qu'il est possible d'éviter le processus précoce de flétrissement, qui commence toujours par l'avènement de la ménopause. Pour obtenir des résultats significatifs et retarder l’apparition de la ménopause, vous devez vous conformer à plusieurs conditions. Une attention particulière doit être portée à votre corps par les femmes qui ont un facteur héréditaire de ménopause précoce.

    Selon les statistiques, le processus de vieillissement naturel, associé aux changements hormonaux dans le corps d'une femme, commence à 45-50 ans.

    Cela s’applique aux cas où elle menait une vie saine.

    Chez beaucoup de femmes, la ménopause survient plus tôt en raison d'un facteur héréditaire ou sous l'influence de mauvaises habitudes, de l'influence négative de l'environnement, du stress, de l'obésité.

    Pour préciser les mécanismes qui affectent la durée de la jeunesse féminine et les moyens d'arrêter la ménopause, vous devez examiner en détail le processus de la ménopause.

    La ménopause est divisée en trois étapes principales, chacune provoquant certains symptômes et affections:

    • Préménopause. Lorsque ce processus commence, il est difficile à établir. Conventionnellement, il est défini comme le début des changements hormonaux dans le corps de la femme. La phase de préménopause se termine avec la dernière menstruation.
    • Ménopause. Plus souvent associée directement à la ménopause, lorsque la production d'œufs cesse et que la femme ressent de forts changements hormonaux. En réalité, la ménopause survient un an après la dernière menstruation.
    • La postménopause est le processus d'ajustement hormonal complet qui dure environ 3 à 5 ans après la ménopause. La production des hormones sexuelles œstrogéniques cesse complètement, mais pendant cette période, la femme peut continuer à ressentir les manifestations de la ménopause, éprouvant tous les mêmes symptômes, bien que beaucoup moins fréquemment.

    Étant donné que les changements hormonaux qui précèdent la ménopause commencent même avant que la dernière menstruation ne soit fixée, les experts vous conseillent de commencer à prévenir le rajeunissement à partir de 35 ans. Il est nécessaire de mener une vie saine: mangez bien, évitez les bouleversements psycho-émotifs, faites du sport, bougez plus, rendez-vous chez votre gynécologue.

    Comment retarder l'apparition de la ménopause - tous les moyens

    Avec un grand désir de retarder la ménopause, vous pouvez appliquer différentes méthodes d'efficacité, chacune affectant le corps de différentes manières.

    Bien sûr, pour retarder la ménopause à venir, l'hormonothérapie fonctionne mieux.

    Les médecins déconseillent les effets des médicaments contenant de la progestérone, une hormone synthétisée, non seulement au début du processus de ménopause, mais également à titre prophylactique après 35 ans.

    La période climatérique commence à différents moments. Par conséquent, il est nécessaire de comprendre qu'un médecin doit prescrire de tels médicaments sur la base d'un historique gynécologique, d'une analyse de la susceptibilité génétique et des résultats de l'examen.

    Des études ont confirmé que les femmes qui n'ont pas d'enfants ou qui n'ont accouché qu'une fois, mais qui n'ont pas encore allaité, présentent des manifestations précoces de la ménopause. Contrairement à eux, les mères de nombreux enfants ne vieillissent plus et leurs ovaires travaillent plus longtemps. Это связано с тем, что в период вынашивания и в процессе лактации яичники не функционируют, соответственно, их резерв сохраняется дольше.

    Находясь в группе риска раннего климакса, женщины должны четко следить за менструальным циклом и сдавать анализы на гормоны, а при их недостаточной выработке принимать активные меры.

    La médecine moderne aide à retarder l’apparition de la ménopause grâce aux thérapies suivantes:

    • prophylaxie naturelle et thérapie vitamino-minérale,
    • avec l'aide de plantes médicinales (infusions aux herbes),
    • réception de phytoestragènes, compléments alimentaires,
    • traitement hormonal substitutif.

    Chaque méthode est efficace à sa manière et il est plus opportun d'utiliser tous les types de traitement à mesure qu'ils s'intensifient, afin de prévenir réellement la ménopause et de la maintenir pendant 5 à 10 ans. La prévention idéale sera la combinaison de toutes les méthodes les mieux adaptées à chaque âge. Pour cela, vous avez besoin de:

    • mener une vie saine avec 30 ans et même plus tôt
    • conduire des traitements de prophylaxie avec des infusions d'herbes médicinales spéciales pour prolonger la jeunesse de 35 à 40 ans,
    • prendre des phytohormones et des suppléments diététiques de 40 à 45 ans,
    • recourir à un traitement hormonal substitutif après 45 ans.

    Tous les termes peuvent varier en fonction des recommandations du médecin traitant. Avant de prendre tout type d’hormones, vous devez contacter votre gynécologue.

    Mode de vie sain

    Du point de vue de la gynécologie, le concept de «mode de vie sain» contient un ensemble de mesures visant à maintenir la santé générale et à renforcer la forme physique.

    Pour les femmes de plus de 35 ans, il est important de changer votre style de vie pour préserver votre santé, en observant les règles suivantes:

    1. Évitez le stress et les bouleversements psycho-émotionnels (le cortisol est une hormone de stress qui viole la production d'œstrogène - la principale hormone féminine). Avec le stress et les sentiments, vous devez prendre des sédatifs.
    2. Dormez suffisamment. Le sommeil nocturne devrait durer 6-8 heures. Pour l'insomnie, le médecin peut vous prescrire un somnifère.
    3. Mangez bien. Augmentez la dose de poisson et de fruits de mer, ainsi que les herbes, les noix et les huiles végétales précieuses, augmentez la consommation de fibres. Évitez les grandes quantités de glucides, graisses saturées, sucres.
    4. Faites de l'exercice régulièrement. L'activité physique augmente le métabolisme, ce qui détermine directement la production d'hormones. Jogging utile, yoga. Affecte efficacement le corps de la femme gymnastique hormonale tibétaine.

    En plus de ces recommandations, il est important de noter le fait que les mauvaises habitudes (alcool, tabac) affectent non seulement la beauté d'une femme, mais aussi la production d'hormones, ce qui entraîne inévitablement la ménopause pendant plusieurs années.

    Herbes médicinales pour l'extension de la jeunesse féminine

    Pour retarder l’apparition de la ménopause et réduire les symptômes de la ménopause, vous pouvez utiliser la médecine traditionnelle.

    Propriétés utiles des herbes utilisées depuis l'Antiquité, et maintenant la sagesse des siècles est scientifiquement confirmée. Les phytohormones sont des hormones naturelles des plantes.

    Il est prouvé qu'ils ont un effet positif sur le corps de la femme et aident à enrayer la ménopause. Les meilleures herbes pour le traitement phytoestrogènes sont les suivantes:

    • Pulmonaire herbe,
    • la sauge,
    • trèfle rouge
    • prêle,
    • racine de calamus,
    • racine de réglisse,
    • baies et racines de genièvre,
    • pinceau rouge.

    Bien que les plantes médicinales aient un effet relativement faible par rapport aux préparations hormonales, elles sont excellentes aux premiers stades de la préménopause et en tant qu’agent prophylactique. Leur utilisation dans l'ensemble des mesures visant à ralentir l'apparition de la ménopause.

    Comment retarder la ménopause avec l'hormonothérapie

    L'objectif de la thérapie de remplacement est d'intégrer artificiellement l'hormone manquante dans la chaîne de processus se déroulant dans le corps. À la ménopause, les œstrogènes font le plus souvent défaut. Cependant, pour réduire le risque d'effets secondaires négatifs, cette hormone est souvent associée à un progestatif.

    Les médicaments hormonaux synthétisés sont les suivants: Melsmon (pour les injections), Divina, Hormplex, Triaclim, Klimonorm, Angeliq, Klimene, Ovestin, Femoston sont des produits contenant de l'œstrogène ou associés à un progestogène.

    Les hormones synthétiques ne doivent être prises qu'avec l'autorisation du médecin traitant. Un excès d'hormones dans le corps peut avoir des conséquences négatives.

    Cela provoque le développement de la mastopathie, qui devra être traitée par d'autres moyens, et pire encore - la consommation incontrôlée d'hormones peut déclencher la croissance des cellules cancéreuses. Par conséquent, l'automédication est exclue.

    Les médicaments hormonaux donnent les meilleurs résultats dans la lutte contre la ménopause, mais ils doivent être pris correctement.

    Comment retarder la ménopause et éviter les manifestations de la ménopause: 4 méthodes de travail

    Bien que la ménopause soit une étape naturelle de la vie, la plupart des femmes ne tardent pas à le rencontrer. En plus de la composante psychologique, cette période apporte des changements physiologiques irréversibles. L'extinction de la fonction ovarienne et la diminution du niveau d'hormones féminines sont accompagnées de pertes de charge, de transpiration, de décoloration de la peau et d'autres symptômes.

    Qu'est-ce qui cause la ménopause et est-il possible de la retarder?

    La ménopause survient généralement entre 46 et 54 ans, mais certains cas dépassent cette limite d'âge. Tout commence par une modification du niveau d'hormones produites par l'hypophyse. Une atrésie des follicules et une diminution progressive de la taille des ovaires, réduisant également la production d'œstrogènes, se développent. Le fonctionnement du système reproducteur s'estompe progressivement, ce qui entraîne les manifestations suivantes:

    • augmentation des cycles menstruelsleur stabilité est perturbée, la quantité de décharge change
    • commencer la pression artérielle saute,
    • muqueuse vaginale devient plus mincedevient plus sec
    • marées caractéristiques: sensation de chaleur dans la partie supérieure du corps, accompagnée d'une transpiration accrue,
    • sans cause faiblesse,
    • en raison d'un déséquilibre hormonal apparaît souvent en surpoids.

    La ménopause réduit considérablement la qualité de vie d'une femme, même préparée moralement, entre 3 et 5 ans pendant la restructuration du corps. Les manifestations de la ménopause précoce sont plus agressives et plus vives.

    L'âge, lors de la ménopause, est en partie programmé dans nos gènes. La prédisposition à la ménopause précoce ou tardive est souvent transmise de mère en fille.

    Son approche peut accélérer divers facteurs négatifs: tabagisme, stress excessif ou troubles de l'alimentation. Mais vous pouvez aussi retarder l’apparition de la ménopause et atténuer ses manifestations. De telles mesures aideront à maintenir l'équilibre hormonal.

    À cette fin, on utilise à la fois des outils éprouvés et des avancées médicales relativement nouvelles.

    Comment retarder l'apparition de la ménopause avec l'aide de la phytothérapie

    Auparavant, la phytothérapie était le seul remède disponible contre la maladie. Nos ancêtres ont exploré la nature et ont trouvé des remèdes naturels pour chaque système d'organes.

    Une attention particulière a été accordée au bien-être des femmes.

    La science moderne a montré que l’effet des plantes utilisées est dû à la présence de phytoestrogènes dans celles-ci, substances similaires aux hormones sexuelles féminines.

    Les frais pour la préparation de ces perfusions et maintenant peuvent être achetés dans les pharmacies. Ci-dessous, nous parlons des plus populaires et des plus efficaces.

    Tout le monde sait effet anti-inflammatoire et immunostimulant la sauge, qui est souvent utilisé pour le rhume.

    Cependant, cette plante contient et un grand nombre de phytoestrogènes.

    L'utilisation de ses feuilles rétablit l'équilibre hormonal dans le corps en réduisant la force des bouffées de chaleur, la transpiration excessive et en éliminant l'irritabilité et les sautes d'humeur.

    La sauge peut être consommée sous différentes formes. Il y a teintures à l'alcoolmais plus populaire thés. Pour sa préparation, vous devez prendre 1 c. plantes sèches pour chaque 100 ml d'eau bouillante, insister pendant trois minutes. Jusqu'à quatre tasses de boisson sont autorisées tout au long de la journée.

    Infusion rendre plus concentré: une cuillère à soupe pour 240 ml d'eau bouillante, pour insister au moins une demi-heure. En fonction de la gravité des manifestations de la ménopause, le remède qui en résulte est consommé 1 à 8 fois par jour dans une cuillère à soupe.

    Contre-indications à l'utilisation de la sauge est un dysfonctionnement de la thyroïde. Il doit être utilisé avec prudence par les personnes atteintes de diabète, car il peut entraîner une diminution du taux de cette substance dans le sang.

    Trèfle rouge

    En plus d'un grand nombre de phytoestrogènes, cette plante est une mine de microéléments utiles. Dans ce contient du sélénium, du magnésium, du chrome et du phosphore. Par conséquent, la décoction de fleurs de trèfle rouge maintient non seulement l'équilibre hormonal, mais a également un effet bénéfique sur le système cardiovasculaire et l'état de la peau.

    Pour préparer le bouillon, vous devez prendre deux cuillères à soupe de trèfle pour 300 ml, porter à ébullition et laisser infuser pendant 20 minutes.

    La thrombophlébite, une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral sont des contre-indications à l’utilisation du trèfle rouge.

    Collection de plantes médicinales

    Il existe une masse de mélanges à base de plantes utilisés pendant la ménopause. Certains d'entre eux ont leur propre spécialité: certains réduisent l'inconfort dû à la muqueuse sèche, d'autres ont un effet calmant. Dans leur composition contient généralement mélisse, houblon, aubépine, levrette, graines de fenouil.

    Ces redevances peuvent être préparées indépendamment, mais il convient de rappeler que les plantes provenant d'une zone écologiquement propre auront le meilleur effet. Ils doivent être conservés dans un endroit frais et sec, à l'abri du soleil, pendant 1 à 2 ans.

    Comment retarder l'apparition des médicaments hormonaux de la ménopause

    La ménopause est causée par des changements dans les niveaux hormonaux, car pour éviter cela, vous devez maintenir un équilibre dans l'état initial. A cette fin, des médicaments développés contenant des œstrogènes, proches de ceux produits naturellement.

    Elles compensent le manque d'hormones, ce qui est inévitable pendant la ménopause, et prolongent la jeunesse. Dans l’ouest, cette méthode est utilisée depuis un demi-siècle et a été appelée traitement hormonal substitutif.

    Il élimine efficacement presque toutes les manifestations négatives de la ménopause.

    Cependant, nous devons nous rappeler que les hormones ne doivent pas être consommées sans consulter un médecin.

    Thérapie de vitamine

    Prendre des vitamines n'augmentera pas l'activité des ovaires, mais aidera à éviter les manifestations négatives de la ménopause. Une attention particulière devrait être accordée à l'état des os.

    La réduction du taux d'œstrogènes affecte négativement l'absorption du calcium dans le corps et provoque le développement de l'ostéoporose. Cette condition est aggravée par les longs hivers caractérisés par une journée ensoleillée et les travaux à l’intérieur.

    La réception aide à éviter les complications vitamine d.

    Pendant la ménopause, les œstrogènes ne disparaissent pas complètement du corps, certains continuent à sécréter les glandes surrénales. Acide pantothénique soutient leur fonctionnement, et vitamines B1, B2, B6 augmenter les effets de l'estradiol.

    Vitamine E atténue les violations de la thermorégulation et a un effet bénéfique sur l'état psycho-émotionnel. Vitamines B1, B3 (nicotinamide), B6, B12, acide folique normaliser également le système nerveux.

    Vitamines A, C, E et Zinc réduire la sécheresse de la muqueuse vaginale et soutenir l'immunité.

    Comment retarder la ménopause avec HLS

    Un mode de vie sain non seulement prolonge l’année, mais retarde également l’apparition de la vieillesse. De même, cela fonctionne dans le cas de la ménopause.

    La première étape consiste à examen du régime. La propriété de soutenir le fond hormonal féminin a un produit tel que le soja. Son effet est comparable aux charges à base de plantes mentionnées ci-dessus.

    Les changements concomitants du climax peuvent également être contenus par une nutrition adéquate. Les os deviennent plus fragiles, de sorte qu'une quantité suffisante de produits laitiers et d'œufs devrait être présente dans l'alimentation.

    Le poids doit être maintenu sous contrôle, en privilégiant les légumes. Il est nécessaire de limiter l'utilisation d'aliments gras et épicés.

    Le fait de fumer amène la ménopause, il est donc préférable d’abandonner la mauvaise habitude bien avant son apparition. L'activité physique et l'exposition à l'air frais sont les principaux moyens de protéger le métabolisme des chocs hormonaux.

    Comment pousser l'apogée

    17 décembre, AmazingHealth

    Après quarante ans, de nombreuses femmes commencent à tourmenter la question de savoir comment repousser le début de la ménopause. Chez les femmes, la ménopause s'accompagne de symptômes plutôt désagréables.

    C'est au cours de la ménopause qu'apparaissent un certain nombre de maladies qui peuvent par la suite se transformer en maladies chroniques. En général, l'âge moyen des changements ménopausiques est de 45 ans.

    Cependant, cela arrive parfois beaucoup plus tôt.

    Retarder la ménopause: est-ce possible

    Est-il possible de retarder l'apparition de la ménopause et le vieillissement de tout l'organisme? En général, avec le développement moderne de la médecine, cela est devenu possible. Cependant, chaque personne étant individuelle, les méthodes les plus efficaces risquent malheureusement de ne pas fonctionner.

    De nos jours, il existe trois moyens principaux de retarder la ménopause. Celles-ci incluent les méthodes suivantes:

    1. correction du régime alimentaire et mode de vie sain,
    2. phytothérapie
    3. hormonothérapie.

    Malgré le pourcentage élevé d'efficacité de la thérapie hormonale, même dans certains cas, elle peut s'avérer, hélas, impuissante. Cette méthode de retour à la ménopause précoce est l’un des principaux gynécologues en pratique. Dans certains cas, recourir à une thérapie complexe.

    Important: toute thérapie par le climax peut être commencée après avoir consulté un médecin. Toute auto-traitement peut avoir un impact encore plus négatif sur la santé générale d'une femme.

    Des herbes qui peuvent aider à lutter contre la ménopause précoce

    L'effet positif de la phytothérapie dans la lutte contre les symptômes de la ménopause est confirmé par des gynécologues de différents pays du monde. Avec l'aide de préparations à base de plantes naturelles, la ménopause est parfois retardée jusqu'à deux ans. Le côté positif de la phytothérapie est également le fait que son traitement n’a pratiquement aucun effet secondaire.

    Comment déplacer la ménopause avec des herbes.

    Les herbes suivantes sont capables d’aider dans cette affaire:

    • Sage Herb - il est généralement brassé avec de l'eau bouillante et bu. Cette boisson est une excellente alternative à notre thé habituel. Il est également possible d'utiliser la sauge avec du thé (il est généralement mélangé avec du thé oolong). De plus, la sauge peut faire partie de la collection d'herbes, qui comprend également la racine de calamus et l'herbe de prêle. Le mélange est brassé avec de l’eau bouillante et pris dans 100 ml avant les repas,
    • Trèfle d'herbe rouge. Comme la sauge, vous pouvez l'infuser avec de l'eau bouillante et boire au lieu de thé,
    • La collection d'herbes, qui inclut des plantes telles que la racine de réglisse et le calame, l'herbe de la sauge, l'achillée millefeuille, l'ortie, les inflorescences de tilleul, les fruits du houblon, les feuilles de cassis. Ce mélange est rempli d'eau bouillante et pris dans 100 ml pendant la journée.

    Malgré l'efficacité de la phytothérapie, il ne faut pas trop en abuser. En grande quantité, cela peut causer des dommages. Lors du traitement des herbes, une approche raisonnable est essentielle.

    Traitement de ménopause hormonale

    De nos jours, vous pouvez rencontrer des femmes ménopausées relativement jeunes. Ils peuvent venir en aide aux médicaments modernes à base d’hormones synthétisées artificiellement, conçues pour remplacer les hormones naturelles.

    En outre, ce n’est un secret pour personne que les femmes qui prennent des contraceptifs hormonaux pour prévenir une grossesse non désirée retardent également l’apparition de la ménopause. En outre, la pharmacologie moderne a mis au point des médicaments spécialisés pour le traitement de la ménopause.

    Parmi eux se trouvent:

    • Angélique
    • Ovestin,
    • Proginova
    • Divigel.

    Il existe d'autres médicaments de substitution hormonale destinés à traiter la ménopause précoce. De tels médicaments nécessitent une adhésion. Vous ne pouvez en aucun cas manquer une pilule.

    Un tel oubli affecte négativement le traitement et réduit son efficacité.

    Les médicaments hormonaux pour le traitement de la ménopause se vendent non seulement sous forme de comprimés et de dragées, mais également sous forme de gels et de timbres spécialisés.

    En outre, les pharmacies peuvent répondre aux outils de traitement de la ménopause, créés à base de phytohormones. Ils sont généralement prescrits aux femmes qui ont certaines contre-indications à l’utilisation de l’hormonothérapie. Ces médicaments sont le plus souvent produits sous forme de comprimés, mais vous pouvez également trouver des produits sous forme de suppositoires et de crèmes vaginales.

    Le côté positif de l'utilisation de ces médicaments est qu'ils peuvent être pris pendant une période suffisamment longue. En outre, lors du traitement de la ménopause à l'aide de phytohormones, il n'y a pratiquement aucun effet secondaire négatif à les prendre.

    Méthodes de gestion de la ménopause au stade initial

    Chaque femme veut rester jeune, belle, saine et active. Le début incessant de la ménopause, que beaucoup considèrent comme une sorte d'état terrible, signifiant le début de la vieillesse. Comment éviter les effets secondaires désagréables de la ménopause, est-il possible de prévenir une ménopause précoce et d’arrêter le plus possible les processus de vieillissement?

    Lors de la ménopause, une femme peut maintenir la santé et la beauté du corps.

    Quand la ménopause arrive

    En règle générale, la ménopause ou la ménopause survient entre 50 et 55 ans. Cette tranche d'âge est considérée comme physiologique et la ménopause peut être considérée comme opportune.

    Malheureusement, de plus en plus de situations se produisent lorsqu'une femme a tous les signes de ménopause sur son visage à l'âge de 40 ans. Le point culminant, qui s'est produit entre 40 et 50 ans, s'appelle tôt.

    Ce qui menace la ménopause précoce, vous devez connaître chaque femme.

    Факторы, определяющие начало климакса:

    1. L'hérédité. Очень часто генетика является основным критерием наступления менопаузы.Si les fonctions menstruelles et hormonales ont cessé tôt dans les générations chez les femmes, cela est généralement dû à certaines caractéristiques génétiques.
    2. Caractéristiques antécédents obstétricaux. On pense que plus les femmes ont eu une grossesse et un accouchement terminés, plus la ménopause commence. En outre, l’apparition précoce de la ménopause est associée au rejet de l’allaitement. Il existe une relation entre la ménopause précoce et les technologies de reproduction élevées. Les femmes qui ont fait de nombreuses tentatives de FIV, de nombreuses stimulations des ovaires paient malheureusement avec l'épuisement précoce de leur réserve. De nombreuses tentatives de FIV peuvent provoquer une ménopause précoce
    3. Caractéristiques de l'histoire gynécologique. Un grand nombre d'avortements et d'autres interruptions artificielles de grossesse affectent négativement le contexte hormonal et le travail ovarien, de sorte que ces femmes ont un risque plus élevé de ménopause précoce. Il affecte également négativement la fonction hormonale des ovaires, diverses opérations sur les appendices, ainsi que l'ablation de l'utérus. Lorsque vous retirez les ovaires, la ménopause survient immédiatement et s'appelle artificielle.
    4. Caractéristiques de la vie et de la nutrition des femmes. Des quantités insuffisantes de vitamines, de micro-éléments, de diabète, d'obésité peuvent affecter de manière irréversible la santé reproductive des femmes. Un grand nombre de stress, de détresse émotionnelle, de manque de sommeil et de travail acharné perturbent les relations hormonales dans l'organisme, provoquant une ménopause précoce.

    Ce qui menace la ménopause précoce

    La ménopause est due à un épuisement des ovaires et à une production insuffisante d'œstrogènes. La nature a prévu que, à un certain âge, l'organisme se prépare progressivement à une période de calme. La ménopause précoce provoque l'apparition de nombreuses affections et maladies.

    À l’apparition de la ménopause, la femme souffre de douleurs aux os et aux articulations

    Les œstrogènes dans le corps de la femme remplissent beaucoup de fonctions que beaucoup de patients ne réalisent même pas.

    En plus de la fonction de reproduction, les œstrogènes participent à la régulation du système cardiovasculaire, ont un effet protecteur sur les vaisseaux et le cerveau, régulent la minéralisation des os.

    Plus tôt le niveau d'œstrogènes diminue, plus tôt une femme aura des troubles dans certains systèmes du corps.

    1. Ostéoporose ou réduction de la masse osseuse. Sans fond oestrogénique, les os accumulent moins de sels de calcium, deviennent plus fragiles et aggravent les charges de transfert. L'ostéoporose est plus marquée dans les corps vertébraux, les os des membres et le pelvis. Les femmes se plaignent d'une douleur sourde et douloureuse dans les os. Il est également plus facile de se fracturer les os, même en cas de blessures légères ou de blessures mineures.
    2. L'hypertension artérielle commence souvent chez la femme en même temps que les premières manifestations de la ménopause. L'hypertension artérielle aggrave non seulement les bouffées de chaleur et d'autres effets secondaires désagréables de la ménopause, mais provoque également des modifications irréversibles des reins, du cœur et du cerveau.
    3. Troubles du coeur. Comme l’hypertension, pour la première fois, une arythmie ou des signes de manque d’oxygène du cœur peuvent perturber un patient pour la première fois au cours de la ménopause. Ces manifestations cardiovasculaires sont directement associées à une diminution de l'effet protecteur des œstrogènes sur le cœur, les artères et le système de coagulation du sang. Parmi les premières manifestations de la ménopause - l'hypertension artérielle
    4. Troubles de la vessie. En raison de l'affaiblissement des muscles pelviens, la violation de la régulation du tonus des sphincters urétraux et de la vessie d'une femme peut permettre de détecter les fuites d'urine, tant au repos que lors de la toux, de l'éternuement et du rire. Ce problème inquiète beaucoup le patient, provoquant une gêne physique et des problèmes psychologiques.
    5. Sécheresse vaginale, démangeaisons génitales, incapacité à avoir des relations sexuelles. Comme les organes génitaux sont la cible principale des œstrogènes, ils souffrent généralement de l'une des premières maladies de la ménopause. En raison d'une carence en œstrogènes, les processus de renouvellement des cellules épithéliales sont perturbés, la peau et les muqueuses s'amincissent et se blessent facilement. Cela s'accompagne d'une sécheresse sévère, parfois accompagnée de fissures douloureuses et de démangeaisons.

    Cette liste répertorie les options possibles pour les complications caractéristiques de la ménopause précoce et en temps opportun. Il est important de comprendre que la ménopause précoce provoquera toutes ces maladies chez une femme de 40 à 45 ans, soit 10 à 15 ans plus tôt.

    À la suite de violations dans le système urogénital, des fuites d’urine involontaires apparaissent.

    Comment prévenir la ménopause précoce

    Beaucoup de femmes âgées de 40 à 45 ans occupent des postes de direction, voyagent, se rencontrent, tombent amoureuses, se marient et ont même des enfants.

    Et cela est bien plus correct que de rester à l'hôpital avec une crise d'hypertension dans le contexte d'une ménopause précoce sévère. Il existe des conseils utiles sur la prévention de la ménopause prématurée et la préservation de la santé des femmes.

    Après avoir changé la quatrième douzaine, vous devez repenser radicalement votre régime alimentaire et vos habitudes alimentaires.

    • La nourriture devrait être plus fréquente et les portions plus petites. Les nutritionnistes conseillent de prendre une portion de nourriture, d'un volume égal à celui du poing, toutes les 3 heures.
    • Autant que possible pour éviter les conservateurs, les teintures, les additifs artificiels, la margarine, la mayonnaise, les produits semi-finis préparés, les viandes fumées, les saucisses. Tous ces produits stimulent la peroxydation des lipides et la formation de radicaux libres, causant le cancer et des lésions tissulaires, y compris les ovaires.

    Devrait augmenter la consommation de glucides complexes

    • Le régime alimentaire devrait reposer sur des protéines et des glucides complexes (céréales, pommes de terre). Les rations protéinées doivent être soumises à des variétés de porc, de bœuf, de dinde et de poulet faibles en gras. Vous pouvez inclure différents types de poissons dans le menu, notamment les poissons de mer gras (maquereau, hareng, variétés rouges). Les matières grasses doivent être réduites, mais en aucun cas nous ne devons les refuser complètement. Les huiles végétales contiennent une grande quantité de vitamines et de phytoestrogènes, nécessaires à l'arrêt de la ménopause.
    • Maximum inclure dans les produits de régime contenant des œstrogènes végétaux: tous les types de légumineuses, maïs, levure de bière, blé, lin. Le blé sous forme de pain blanc, de semoule et de muffins ne convient absolument pas. Le meilleur choix serait le germe de blé germé ou la farine de papier peint grossière. L'huile de lin et les graines sont vraiment un trésor pour les femmes ménopausées. En plus des phytoestrogènes, le lin contient une énorme quantité de vitamines, dont des acides gras oméga-3. L'huile de lin peut être pris par voie orale, faites-en un masque pour le visage et le cuir chevelu.

    Utile pour les produits ménopausés contenant des acides gras oméga-3 dans la composition

    Mesures préventives

    1. Activité physique Des scientifiques allemands ayant étudié la période de rééducation des femmes après un traitement contre le cancer du sein, il a été prouvé que des exercices réguliers réduisaient de moitié la période de récupération et réduisaient considérablement le nombre de rechutes. Ceci est dû à une augmentation de l'activité métabolique des tissus lors de charges sportives.

    Plus le métabolisme est élevé, plus les radicaux libres, les toxines et autres substances nocives sont éliminés rapidement.
    Par conséquent, l'activité physique dosée est indiquée par absolument toutes les femmes après 40 ans. Il n'est pas nécessaire de courir des marathons ou de s'engager dans une formation intensive.

    Idéal pour la natation, l'aquagym, le yoga, le pilates, la gymnastique articulaire, la danse ou simplement de longues promenades au grand air. Vitamine thérapie. Si de nombreux experts s'interrogent sur l'introduction régulière de vitamines supplémentaires chez les jeunes et les enfants, le traitement par la vitamine à l'âge de la périménopause ne fait aucun doute.

    L'administration supplémentaire du complexe antioxydant, c'est-à-dire des vitamines des groupes A, E et C, chez les femmes de plus de 40 ans est obligatoire. Les vitamines sont prises dans les cours par mois 2-3 fois par an. Vous pouvez également prendre périodiquement des acides gras polyinsaturés (oméga-3), du fer et du calcium. La réception de complexes vitaminiques contribue à atténuer les manifestations de la ménopause. Refus des mauvaises habitudes.

    Le tabagisme est reconnu comme l’habitude la plus anti-féminine, car il réduit considérablement les taux d’œstrogènes et a également un effet néfaste sur les parois des vaisseaux sanguins et sur l’approvisionnement en sang des organes. Au contraire, la réception d'alcool à des doses modérées réduit les effets de l'athérosclérose vasculaire et stimule la production d'œstrogènes. Les bières sombres et le vin rouge sont préférés.

    Des doses modérées signifient un verre de vin ou un verre de bière pour le dîner ou le déjeuner. Confort psychologique. Le stress chronique et les atteintes à la santé des femmes ont toujours été et iront de pair. Pour le fonctionnement normal des ovaires et des centres du cerveau, un sommeil réparateur, un repos complet et un confort psychologique au travail et dans la famille sont très importants.

    Les femmes sont souvent gênées de demander de l'aide à un psychothérapeute ou à un psychologue, préférant taire leurs problèmes. Cela vaut la peine de prendre l'exemple d'une Américaine, dont 60% ont un psychothérapeute personnel et les 40% restants se sont tournés vers elle.

    Diagnostic de la ménopause

    Malheureusement, parfois, malgré tous les efforts, le début de la ménopause précoce ne peut être évité. Dans ce cas, il est très important d'identifier le problème à temps et de prescrire le traitement nécessaire.

    Vous pouvez diagnostiquer la ménopause à l'aide des résultats d'un test sanguin

    Les tests suivants aideront à déterminer l'apparition de la ménopause:

    1. Test sanguin pour les hormones sexuelles. Estimez habituellement les niveaux d'estradiol, de FSH, de LH, de prolactine, de testostérone. Dans certains cas, une hormone qui indique indirectement une réserve ovarienne peut être recommandée pour analyse par une patiente anti-Muller.
    2. Test sanguin pour les hormones thyroïdiennes. Ceci est également un critère très important, car les dysfonctionnements de la thyroïde peuvent imiter les symptômes de la ménopause: perturbations du cycle, transpiration, bouffées vasomotrices.
    3. Echographie des organes pelviens. Le médecin évaluera l’état des ovaires, la présence de follicules, l’épaisseur de l’endomètre.
    4. Densitométrie ou mesure de la densité minérale osseuse. Cette étude montrera des changements dans la minéralisation osseuse avec un déficit en œstrogènes.
    5. Échographie et mammographie du sein - Radiographie des glandes mammaires. L'évaluation de l'état des glandes mammaires est très importante pour la prescription ultérieure de médicaments hormonaux.

    De plus, en fonction des résultats des tests et des manifestations cliniques, un diagnostic indiquant la gravité du syndrome climatérique sera établi.

    La densitométrie vous permet d’évaluer les modifications du tissu osseux avec un manque d’œstrogène

    Traitement médicamenteux

    Traitement hormonal substitutif ou THS. La ménopause précoce est une indication directe de la prescription d'un traitement hormonal substitutif en l'absence de contre-indications. Beaucoup de femmes ont même peur du mot «thérapie hormonale». Ils viennent immédiatement à l’esprit des terribles complications sous forme de cancer, de modification de la nature de la croissance des cheveux, de l’excès de poids et d’autres horreurs artificielles.

    Il est important de comprendre que les traitements de substitution aux œstrogènes et aux progestatifs ne conduisent pas à des changements de poids ou à d’autres changements esthétiques, du moins pour le pire.

    Oui, l’administration artificielle d’œstrogènes peut augmenter le risque de cancer du sein et de l’utérus. Le patient doit être conscient de ces risques.

    Mais une femme doit également être informée que, lorsqu'elle prend un THS, elle est obligée de se soumettre à un examen annuel pour prévenir le développement de ces complications.

    Le traitement hormonal substitutif ou ménopausique consiste en une introduction continue d’œstrogènes purs ou de leurs combinaisons avec des gestagènes. Ces hormones existent sous forme de comprimés, de pilules, de gels pour la peau et de timbres. Bien entendu, le THS n’est prescrit que par un médecin après un examen préalable approfondi.

    Lorsque des manifestations exprimées de la ménopause, un traitement hormonal substitutif est prescrit.

    En règle générale, les médicaments hormonaux sont pris pendant une longue période, jusqu’à l’apparition de la ménopause physiologique, avec annulation supplémentaire de l’essai ou réduction des doses. Le THS est également prescrit aux femmes ménopausées à temps, dans les cas de ménopause grave ou d'ostéoporose grave.

    Phytothérapie

    Malheureusement, il existe des situations où la nomination d'hormones est contre-indiquée. De telles situations incluent tous les cancers du sein et des organes génitaux féminins, même traités. Avec beaucoup de soin, nomme le THS chez les femmes atteintes de troubles de la coagulation sanguine, thrombose dans l’histoire.

    Ces patients peuvent prendre des médicaments phytoestrogènes. En règle générale, ces médicaments contiennent des extraits et des extraits actifs de tsimitsifuga, igname, soja, pivoine, houblon. Bien sûr, l'effet de telles préparations à base de plantes est plus faible que le THS, mais dans de tels cas, il n'y a pas d'autre solution.

    Les femmes ayant tendance à la thrombose, les médicaments hormonaux sont contre-indiqués, leur traitement consiste à prendre des phytoestrogènes

    Action locale d'œstrogène

    Ces médicaments apportent également une aide précieuse aux femmes qui, pour une raison ou une autre, ne peuvent pas prendre d’hormones d’action systémique. Ce groupe de médicaments est constitué de crèmes vaginales et de suppositoires contenant des œstrogènes.

    Ces fonds ne sont pas absorbés dans le sang et n’ont pas d’effet systémique sur le corps. Les œstrogènes qu'ils contiennent agissent localement, soulageant grandement les troubles urinaires et la sécheresse vaginale.

    Ces médicaments peuvent être pris pendant une longue période, selon les régimes spéciaux recommandés par le médecin.

    Le traitement et la prévention de la ménopause précoce sont le fruit du travail d’équipe d’une femme et d’un gynécologue. Il est important pour une femme d'accoucher à temps, d'allaiter, de choisir une méthode de contraception efficace, de bien manger et de mener une vie saine. Le gynécologue, quant à lui, doit à terme aider la femme à reconnaître la ménopause, à expliquer les méthodes modernes de correction de cette affection et à prescrire un traitement à temps.

    Quels sont les facteurs qui influent sur le début de la ménopause précoce, si vous souhaitez avoir peur de la ménopause et comment rester jeune, les réponses sont présentées dans la vidéo:

    Pin
    Send
    Share
    Send
    Send