La santé

Écoulement vaginal brun

Pin
Send
Share
Send
Send


Normalement, l'écoulement brun n'est pas abondant, n'a pas d'arôme déplaisant et est de structure homogène. Ces sécrétions peuvent apparaître lors de la consommation d'une contraception hormonale, entraînant des lésions mineures des capillaires vaginaux lors de la douche, un examen médical, parfois même après un contact sexuel violent, ainsi qu'au début et à la fin des jours menstruels, lors de l'ovulation et lors de la fixation de l'ovule dans l'utérus.

Le blanc brunâtre peut survenir après un stress nerveux ou une fatigue physique.

Écoulement pathologique

Peut être abondant ou maculé, étant donné le type de désordres pathologiques. Il dégage une odeur désagréable, comprend des caillots de sang de couleur foncée ou des particules de tissu mort, et est capable d'inclure du pus, de la mousse, des mottes. Peut souvent alterner avec des saignements brillants.

Un symptôme évident de la violation est la survenue de taches chaque jour du cycle menstruel, si elles s'accompagnent de sensations douloureuses dans le bas de l'abdomen, dans le bas du dos et d'autres pathologies menstruelles, et si la stérilité est diagnostiquée.

La violation est mise en évidence par la survenue d'une ménopause plus blanche et sanglante. Le symptôme de maladies importantes peut être la survenue régulière de saignements après un rapport sexuel. Pathologiques sont les écoulements de couleur brune, qui s'accompagnent de démangeaisons et de brûlures dans l'organe sexuel, de mictions fréquentes et d'une augmentation du régime de température du corps.

Endométrite chronique

La cause des pertes vaginales brunes est souvent une affection telle que l'endométrite. Sa forme chronique est caractérisée par une inflammation de la membrane muqueuse de l'utérus. Les interventions intra-utérines dans la période prénatale ou le processus d'inflammation après un avortement peuvent conduire à la maladie. Marron avec l'endométrite peut aller à la fois au début et à la fin ou au milieu du cycle de la menstruation. De plus, dans ce dernier cas, l'écoulement est accompagné d'une douleur douloureuse au bas de l'abdomen.

Endométriose

Les petites formations nystulaires ou kystiques dans la région cervicale ne causent pratiquement pas de douleur et sont difficiles à diagnostiquer à temps. Un symptôme alarmant de la maladie est un écoulement vaginal brun. Ils surviennent généralement plusieurs jours après la menstruation. Ils ont une odeur désagréable et contiennent parfois de petits caillots sanguins.

Hyperplasie de l'endomètre

Le nom collectif de divers processus pathologiques dans l'utérus. La muqueuse interne de l'utérus est sujette à un très grand nombre de maladies, allant du développement retardé de l'embryon pendant la grossesse aux fibromes et au cancer de l'utérus. Dans tous les cas, si vous avez soudainement eu une décharge brune en dehors de la période menstruelle, c'est une raison importante pour contacter un spécialiste.

Maladies inflammatoires du vagin

Muguet, vaginose bactérienne, chlamydia, gonorrhée, trichomonase - l’une de ces maladies peut être accompagnée d’un écoulement vaginal brun, quel que soit le cycle mensuel. Dans les maladies sexuellement transmissibles, les écoulements ont généralement une couleur marron clair et une odeur désagréable. Et si, en plus de la décharge, il existe des symptômes tels que démangeaisons, sécheresse et sensation de brûlure dans le vagin, douleurs lors des rapports sexuels - vous devez contacter votre vénéréologiste dès que possible!

Saignement d'implant

Avez-vous eu vos règles tardives, puis une décharge brune? Cela peut être un symptôme de la grossesse. Des saignements d'implant sont observés chez environ 20 à 30% des femmes. Cela ressemble à du brun clair, à court terme, à des taches.

Mais si un symptôme similaire apparaît à tout moment pendant une grossesse confirmée, vous devez contacter immédiatement un gynécologue, car cela peut être un signe de menace d'avortement, de retrait de l'ovulation et de survenue d'une fausse couche.

Le résultat des médicaments hormonaux

Les sécrétions brunes au milieu du cycle permettent au corps de réagir aux médicaments hormonaux (par exemple, les contraceptifs oraux). Dans les premiers mois d'admission est normal. Mais si un tel phénomène se poursuit à partir du 3ème mois, le médicament ne convient pas et une nouvelle méthode de contraception est nécessaire.

N'oubliez pas que les troubles hormonaux peuvent aussi être causés par le stress, la fatigue physique, les accès émotionnels.

Des médicaments pour arrêter le saignement

Souvent, les jeunes (et parfois pas très) les individus, après avoir lu les forums de femmes sur Internet, ont recours à des médicaments auto-achetés qui arrêtent les saignements à n’importe quelle phase du cycle menstruel. Il convient de rappeler que des médicaments tels que la dicinone, le vitaxol ou le transseks doivent être utilisés uniquement selon les directives du médecin. Certains hémostatiques, en particulier en début de grossesse, peuvent causer des dommages irréparables à la santé. En cas de saignement, qu'il soit brun ou rouge vif, allez d'abord chez le médecin - puis à la pharmacie!

Et enfin ...

Souvent, le gynécologue n'a pas d'importance de la couleur de vos pertes vaginales. Des écoulements brun clair ou brun foncé indiquent la présence de sang en eux. Et si vous avez une tache brune et sanglante qui n’est pas liée aux menstruations, c’est déjà une raison de penser à leur cause. Alors ne vous soignez pas et ne vous portez pas bien!

Décharge chez les femmes en bonne santé

Au cours de la journée, environ 1 cuillère à café de liquide muqueux ressort normalement chez des représentants sains du beau sexe de l'appareil génital. La décharge fraîche est transparente, cependant, pendant la journée, tandis que sur le linge, ils peuvent acquérir une nuance jaunâtre et une odeur aigre faible.

Dans certains cas, une décharge brune du vagin peut apparaître. Ce symptôme est observé:

  • Au 14-15ème jour du cycle menstruel, pendant la période d'ovulation. Le processus de séparation de l'œuf lorsque cela se manifeste par la libération d'une petite quantité de mucus brunâtre avec des veines de sang minces.
  • Quelques jours avant et dans les 1-3 jours après la menstruation. Les légères gouttelettes brunâtres observées sur les sous-vêtements ou les serviettes durant cette période sont du sang oxydé.
  • Au cours des 1-2 premiers mois de la prise de contraceptifs oraux combinés. L'apparition du «brun» caractéristique est normale au début du traitement et indique une restructuration et une adaptation de l'organisme aux modifications des niveaux hormonaux. Cependant, la décharge brune qui affecte une femme depuis plus de 2 à 3 mois est une raison suffisante pour faire référence à un endocrinologue et annuler les COC.
  • Après utilisation à des fins de contraception postcoïtale d’urgence du médicament Postinor et de ses analogues.
  • Après l'accouchement pendant la séparation de lohii. Cette manifestation clinique indique le processus normal de guérison des membranes internes des organes génitaux.

Selon les statistiques, des pertes brunes surviennent périodiquement chez 80% des femmes à différentes périodes de la vie, sans causer de gêne, et même si elles ne sont pas traitées, elles passent sans laisser de trace.

L'inconfort brunâtre, inodore et qui l'accompagne ne devrait pas déranger la femme et constituer une raison pour une visite urgente chez le médecin. Cependant, avec des taches brunes et foncées régulières sur le linge, accompagnées de douleur, de fièvre, une odeur désagréable et d'autres symptômes pathologiques, il est important de subir un examen complet et de commencer le traitement en temps utile.

Les causes pathologiques les plus courantes

L'une des plaintes fréquemment adressées par les patients à un gynécologue est la survenue de saignements ou de pertes brunâtres.

Le plus souvent, des processus tels que:

  • lésions des membranes internes des organes génitaux, obtenues dans le processus de l'intimité,
  • manipulations gynécologiques incorrectes,
  • utilisation de contraceptifs mécaniques, spermicides inappropriés "agressifs",
  • violation du statut hormonal,
  • situations stressantes fréquentes
  • infections sexuellement transmissibles
  • érosion cervicale,
  • kystes ovariens,
  • l'endométriose,
  • hyperplasie glandulaire,
  • cancer de l'utérus, ovaires.

Les mucosités sanguines sombres et brun clair du vagin pouvant être un symptôme de maladies précancéreuses et oncologiques dangereuses, il est important de consulter un médecin pour examiner, déterminer la cause du problème et prescrire le traitement nécessaire.

C'est important! Très souvent, les taches brunes sont le premier signe de grossesse extra-utérine. Si, en raison du retard de la menstruation, sa quantité augmente, des douleurs surviennent dans le bas de l'abdomen, de la faiblesse, la pression artérielle baisse - vous devez immédiatement appeler l'équipe d'ambulance pour décider du risque de violation de la grossesse tubaire et de l'hospitalisation de la femme.

Décharge après le sexe

Au cours d'un contact sexuel intensif, des micro-dommages aux membranes muqueuses du vagin peuvent se produire, accompagnés par la libération de gouttes de sang qui, au contact de l'air, deviennent effrayantes en brun foncé. En même temps, vous avez besoin de:

  • Suivez les règles d'hygiène personnelle, choisissez les bons gels intimes, n'utilisez pas de savon et n'utilisez pas de douche vaginale pour éviter l'infection des muqueuses endommagées.
  • Utilisez le lubrifiant acheté dans une pharmacie ou un magasin spécialisé, faites preuve de prudence dans le processus d'intimité.

Normalement, les pertes brunes après le rapport sexuel ne sont généralement pas abondantes et ne durent pas plus de deux jours. Leur formation sur une longue période indique des lésions graves du tractus génital ou le développement d'une pathologie infectieuse.

C'est important! Des écoulements bruns avec des gouttes de sang rouge vif, marqués par une femme après un contact sexuel douloureux, indiquent une possible érosion du col utérin.

Causes infectieuses

L'écoulement brun clair est souvent l'une des caractéristiques des maladies sexuellement transmissibles. Dans les processus inflammatoires viraux et bactériens dans les organes génitaux, les écoulements, qui s’écoulent sur du lin ou des tampons, peuvent être de toute couleur. Cependant, en présence de taches de sang pendant longtemps au contact de l'air, ils acquièrent une teinte brun clair.

Ils se trouvent dans:

  • Fuite aiguë de muguet, durant laquelle des démangeaisons intenses conduisent à s'automutiler en grattant. Les microtraumatismes et les fissures de la muqueuse enflammée qui en résultent donnent des gouttes de sang qui, se mélangeant à l'écoulement de caillé caractéristique de la candidose, lui donnent une teinte rose ou brunâtre.
  • La trichomoniase est une maladie infectieuse transmissible sexuellement, qui entraîne sécheresse, sensation de brûlure et inconfort dans la zone intime, apparition de sécrétions abondantes mousseuses de couleur jaune, brun orangé ou sanguinolente. En outre, la pathologie est accompagnée d'une douleur sourde dans le bas de l'abdomen, d'une gêne lors de la miction, d'une odeur désagréable et pourrie des organes génitaux.
  • La gonorrhée se manifeste par des douleurs, des démangeaisons, une miction altérée, un écoulement blanc-jaune qui, au cours d'un long trajet, devient brunâtre.

En présence de sécrétions brunes avec une odeur désagréable et de démangeaisons cutanées, le gynécologue prélève nécessairement un frottis sur la femme pour la flore et lui prescrit également des tests sérologiques et PCR. Ils aident à identifier les maladies infectieuses, même à un stade précoce, et prescrivent un traitement approprié (médicaments antibactériens, antifongiques et antiseptiques).

C'est important! Lorsqu'une MST est détectée, en plus de la femme, son partenaire sexuel doit être soigneusement examiné et, s'il découvre la même infection, les deux patients doivent suivre un traitement complet.

Pathologie chronique

Dans des conditions de stress constant, de mauvaise écologie, de violation de la nutrition, de mauvaises habitudes, ainsi que dans les cas d'hérédité surchargée, les femmes peuvent subir des interruptions du fond hormonal qui, en l'absence de correction, peuvent entraîner l'apparition de pathologies dangereuses.

Chez les patients en âge de procréer, les maladies suivantes sont le plus souvent diagnostiquées:

  • Endométrite - inflammation chronique de la muqueuse interne de l'utérus. Les conditions préalables de la maladie sont les interventions intra-utérines, les avortements différés, les fausses couches. Cette maladie se manifeste par des douleurs douloureuses dans le bas de l'abdomen et dans le dos, des pertes brunes avant et après les règles, une violation du cycle.
  • Endométriose - Un état pathologique caractérisé par la prolifération de nodules de l'endomètre hors de la cavité utérine, dans le myomètre, le canal cervical, les ovaires, le péritoine, la vessie. Les principales manifestations cliniques de la pathologie incluent la douleur pendant la menstruation dans l'abdomen, le bas du dos et le sacrum.
  • Hyperplasie - croissance excessive et compaction de la paroi interne de l'utérus, de nature bénigne et se manifestant par l'apparition d'un frottis brun, de saignements intermenstruels et de règles abondantes et prolongées.

Au début, ces pathologies peuvent ne pas se manifester, mais au fil du temps, elles peuvent entraîner une anémie, l'épuisement des femmes, l'aggravation des déséquilibres hormonaux et la stérilité. C'est pourquoi il est important de consulter régulièrement le gynécologue aux fins d'examens préventifs et, en cas de suspicion de pathologie, de subir un examen complet et approfondi. Le traitement de ces maladies est effectué à l'aide de médicaments hormonaux et, si nécessaire, d'une intervention chirurgicale.

C'est important! En cas d'hyperplasie de l'endomètre utérin, il est nécessaire de subir une échographie des organes pelviens et une hystéroscopie avec une biopsie. Cela permettra d'établir la nature des tissus envahis et de prescrire le traitement approprié. Vous ne pouvez pas ignorer la maladie, car dans certains cas, cela peut conduire au cancer.

Conditions dangereuses

Les tumeurs des ovaires, de l'utérus et de son col utérin constituent une part importante de toutes les maladies gynécologiques. Ils peuvent être bénins, à croissance lente et ne pas infecter d’autres tissus, ou malins, enclins à une croissance agressive et à des métastases.

Le principal danger du cancer est qu’il a longtemps été asymptomatique et dérangeait à peine le patient. Cela conduit à un diagnostic tardif de la maladie, ce qui nuit au pronostic.

La présence d’une tumeur maligne des organes de reproduction peut être suspectée pour les motifs suivants:

  • Des cheveux blancs bruns qui peuvent apparaître après le rapport sexuel, avant et après la menstruation.
  • Écoulement sanguinolent abondant, brunâtre, écoulement sur le type de "boue à viande".
  • Douleur persistante dans le bas de l'abdomen, dans le périnée, dans le bas du dos.
  • Dysfonctionnement des organes pelviens (inconfort lors de la miction, acte de défécation).
  • Perte de poids non motivée. Perturbation de l'appétit, en particulier le refus de la viande. Faiblesse, tolérance réduite à l'effort physique.

En plus du cancer des ovaires et de l'utérus, une oncopathologie des organes génitaux externes peut également survenir. Ils se manifestent par la présence d’ulcères et d’érosions non cicatrisantes, l’apparition de gouttes rouge vif et brun foncé sur les coussinets ou les sous-vêtements, l’épaississement de la peau, la sécheresse et les démangeaisons. Pour les tumeurs des organes reproducteurs de n’importe quel endroit, un traitement spécifique est proposé au patient par un oncologue.

C'est important! Si des rejets brunâtres, même insignifiants, durent plus de 3 jours, vous devez contacter votre gynécologue dès que possible. La détection précoce de la maladie et le traitement initié en temps opportun sont la clé de bons résultats dans le traitement et la récupération..

Dans cette vidéo, un vénéréologue parle de sécrétions brunes.

Qu'est-ce qu'un écoulement vaginal brun?

Le secret naturel consiste en un mucus clair, dont une partie sort du canal cervical et l'autre est produit par les glandes vaginales. La teinte blanchâtre apparaît en raison de la présence d'épithélium desquamé, de microflore et de déchets, de liquides organiques et de polluants domestiques.

L’isolement de la couleur brune se produit lors du saignement de diverses parties des organes gynécologiques - muqueuse vulvaire, canal cervical et col utérin, muqueuse endométriale, en violation de l’intégrité des follicules ovariens ou des trompes de Fallope (utérine).

Les principales causes de décharge brune

Un changement de couleur des sécrétions vaginales dans les limites de la normale peut survenir après un coït trop actif («relations sexuelles dures»), lors de la convalescence, une femme qui commence à boire des contraceptifs et à s'y habituer, 2-3 heures après un effort physique accru.

Des pertes brun clair peuvent apparaître, alors que le corps de la fille s'habitue aux changements physiologiques - formation du cycle menstruel, et chez la femme - à l'utilisation de contraceptifs hormonaux. Parfois, des taches apparaissent au tout début de la grossesse ou lors des changements de la ménopause.

Dans tous ces cas, le volume du secret est petit - une tache de la bande quotidienne pouvant atteindre 5 mm de diamètre. Après l'accouchement ou le cycle menstruel, évacuez davantage. Патологией подобные изменения не считаются, но если происходят слишком часто, желательно обратиться к врачу.

Les écoulements bruns au milieu du cycle peuvent apparaître dans les pathologies des systèmes urinaire et reproducteur dans les maladies et affections suivantes:

    Endométriose. Dans la couche musculaire de l'utérus ou du col de l'utérus, il se forme des brosses endométriales qui rejettent les fragments de sang lors de mouvements brusques ou pendant une longue période après le cycle menstruel. Le secret devient visqueux, la couleur du chocolat noir.

Endométrite. Dans cette maladie, l'endomètre enflammé, recouvrant la surface interne de l'utérus, et périodiquement rejeté, indépendamment de la menstruation. La cause principale de l'endométrite est le déséquilibre hormonal, provoqué par des complications après l'accouchement, l'avortement et les interventions instrumentales, les processus infectieux et inflammatoires, la sélection infructueuse de médicaments hormonaux.

Hyperplasie de l'endomètre. Il s’agit d’une croissance bénigne de la membrane muqueuse recouvrant la couche interne de l’utérus. Dans ce cas, le mensuel peut être retardé de 2 semaines ou plus. Le secret des taches sanglantes commence à être rejeté 2-3 jours avant la menstruation et se poursuit. Les causes de la maladie sont les suivantes: déséquilibre hormonal, anomalies congénitales et processus inflammatoires du système reproducteur, altération des processus métaboliques.

Adénomyose. Prolifération pathologique de l'endomètre dans l'utérus. Des écoulements bruns apparaissent constamment au milieu du cycle menstruel, accompagnés d'une douleur avec le coït et d'une augmentation de l'abdomen.

Polypes dans le canal cervical ou le col utérin. Dans ce cas, la décharge peut apparaître après un rapport sexuel ou après un exercice. Si l'intégrité de la paroi du polype est compromise, un saignement important peut survenir.

Grand kyste ovarien. La formation d'une tumeur entraîne une perturbation du fonctionnement du corps. La nature de la menstruation change, la température augmente.

Départ de l'ovule en début de grossesse. Peut être accompagné d'une douleur paroxystique qui se produit dans le bas de l'abdomen et irradie dans le bas du dos.

Grossesse extra-utérine. Une décharge presque noire et brun foncé indique une violation de l'intégrité de la trompe de Fallope. Ils peuvent durer assez longtemps ou être remplacés par des saignements sévères. Symptômes indiquant une grossesse extra-utérine, à l'exception des services de portage: tachycardie, hypotension artérielle, faiblesse, douleurs abdominales, d'une part.

Cancer de l'utérus et du col utérin, tumeur au vagin. D'abord, une sécrétion sanglante avec une odeur désagréable se produit après le coït, puis constamment.

Ectopie (érosion) du col utérin. Il est considéré comme une condition précancéreuse. À l'examen, le gynécologue découvre des ulcères à la surface interne de la membrane muqueuse. Détachable apparaît après les effets mécaniques.

Fibromes utérins, tumeur bénigne. Les symptômes dans ce cas peuvent ressembler aux signes de l'endométriose et être accompagnés de menstruations irrégulières. La quantité de décharge dépend de l'emplacement de la tumeur, de la structure et du degré de croissance.

  • Maladies sexuellement transmissibles. Signes additionnels: pus dans les sécrétions vaginales, odeur fétide, sensation de brûlure et de démangeaisons, aggravée par la miction et les contacts sexuels.

  • Restauration à l'aide de médicaments

    Lorsque les saignements intermenstruels peuvent être prescrits des injections de médicaments ou des pilules hémostatiques. Ceux-ci comprennent:

      Vikasol. Le coagulant, l’ingrédient actif - la vitamine K, qui favorise la coagulation du sang. Utilisé symptomatiquement et pas plus de 4 jours. Dosage comme.

    Etamzilat. Analog - Ditsinon avec la même substance active. Stimule la formation d'un caillot sanguin primaire.

    Acide aminocaproïque. Augmente l'activité fibrinolytique plasmatique et le sang. Introduit par voie intraveineuse, perfusion. Dans des cas exceptionnels, est utilisé dans le premier trimestre de la grossesse.

    Tranexam avec de l'acide tranexamique. C'est un inhibiteur du plasminogène. Il agit dans plusieurs directions: augmente la coagulation du sang, a un effet antihistaminique et anti-inflammatoire. La durée du traitement est de 3 à 4 jours, mais le médecin peut recommander d’augmenter la posologie et la durée du traitement à deux semaines.

  • Askorutin. Analogue - Acide ascorbique. Augmente le tonus des parois vasculaires, réduit la fragilité capillaire, prévient l'apparition de saignements. Prendre 4-5 semaines. Le surdosage peut provoquer un saignement massif.

  • Sont utilisés hémostatique sous forme de suppositoires: Gynekol à l'extrait d'utérus de millefeuille et de bore à action anti-inflammatoire, bougies à ajustement à base d'argousille pour éliminer l'érosion cervicale, Suporon aux propriétés antibactériennes et biostimulantes.

    En cas de processus inflammatoires causés par des maladies infectieuses, il est impossible de se débarrasser des taches brunes ou des saignements post-menstruels sans éliminer la cause sous-jacente. Dans un schéma thérapeutique, injecter des agents antibactériens ou antimicrobiens.

    Lorsque les troubles hormonaux sont utilisés des médicaments du groupe des contraceptifs oraux, OK. Le type de médicament est déterminé par le médecin. Peut être prescrit des médicaments avec progestérone, avec œstrogène actif - éthinylestradiol, de type mixte. Les préparations hormonales peuvent être des microdoses à une, deux ou trois phases, à faible dose.

    Vous ne pouvez pas refuser le traitement vous-même ou changer un médicament pour un autre. Le traitement pour chaque patient est sélectionné individuellement. La durée du traitement varie de 3 semaines à six mois.

    Remèdes populaires pour écoulement sanglant

    Si des fragments de sang apparaissent dans les sécrétions vaginales pendant la grossesse, les teintures et les décoctions à base de plantes ne sont pas utilisées. Ces fonds augmentent le tonus musculaire de l'utérus et augmentent la contractilité.

    Dans tous les autres cas, les remèdes à base de plantes suivants peuvent être entrés dans le schéma thérapeutique:

      Teintures d'esprit d'oiseau des montagnes ou de piment d'eau. L'analogue est la teinture de millefeuille. Dans une cuillère à soupe d'eau bouillie, diluez 20 à 40 gouttes de teintures à l'alcool et prenez 3-4 fois par jour. La durée du traitement est de 2 mois maximum. Symptomatiquement, la dose peut atteindre une cuillère à soupe. Ces herbes peuvent être brassées par vous-même. Insister 2 cuillères à soupe par 200 ml d'eau bouillante et prendre une cuillère à soupe 5-6 fois par jour.

    Ortie. Versez une cuillère à soupe de matières premières végétales séchées avec un verre d'eau bouillante pendant 15 minutes, laissez bouillir pendant 10 minutes à feu doux, filtrez. Le jour de boire un verre, un quart à la fois. Contre-indications - tumeurs et processus oncologiques.

    Bourse de berger. Brasser comme des orties. Accepté par le même schéma.

    Rameaux de cerises ou écorces d'orange. Faites bouillir les ingrédients pendant 20 minutes, laissez refroidir et filtrez. Le jour où vous ne pouvez pas prendre plus de 1 tasse. Le même effet a des noix de pin.

  • Kalina. Il y a un nombre minimum de contre-indications. Pour augmenter l'efficacité, non seulement des baies séchées sont brassées, mais également des fleurs et de l'écorce végétale. Action supplémentaire: réduit la croissance des fibromes, apaise le système nerveux.

  • Lorsqu’on utilise des fonds de l’arsenal de la médecine traditionnelle, il est impossible d’éliminer rapidement les pertes brunes après la menstruation ou les pertes sanglantes intermenstruelles. Les phytopreparations agissent de manière cumulative, c'est-à-dire que l'amélioration ne sera perceptible que 3 à 5 jours après le début du traitement.

    Intervention chirurgicale pour les sécrétions brunes

    Les types et les méthodes de traitement chirurgical dépendent du diagnostic.

    Les méthodes suivantes peuvent être utilisées:

      En cas de dysplasie cervicale et d'érosion, une cautérisation au laser, une radiothérapie ou une cryothérapie (cautérisation à l'azote liquide) sont effectuées.

    Pour l'endométrite ou l'endométriose, des opérations laparoscopiques sont effectuées pour éliminer l'épithélium envahi par la végétation.

    Si les saignements sont dus à des tumeurs de nature différente, il peut être nécessaire de prélever une partie des organes de la reproduction ou de pratiquer une hystéroscopie (ablation de l'utérus). En cas de néoplasie maligne, une chimiothérapie ou une radiothérapie est en outre prescrite.

    Si une sécrétion brune de longue durée est associée à une lésion de la muqueuse vulvaire pendant le travail, des manipulations médicales ou des expériences sexuelles, les gynécologues suturent les larmes, les tissus excisés de la structure endommagée et, après guérison, réalisent une vaginoplastie.

  • Pour la ménopause ou les saignements d'étiologie inconnue, un curetage diagnostique est effectué avant de prendre une décision de traitement chirurgical. Dans certains cas, cela supprime l'hématisation et, une fois encore, l'épithélium ne se développe pas. Avec l’apparition de pertes juvéniles (intermenstruelles) d’adolescents et de femmes en âge de procréer, la procédure est réalisée en présence d’indications vitales.

  • Après les opérations, des mesures thérapeutiques sont prescrites pour prévenir la récurrence de maladies caractérisées par des saignements.

    Comment se débarrasser des pertes vaginales brunes - regardez la vidéo:

    Pin
    Send
    Share
    Send
    Send