L'hygiène

Périodes fortes avec caillots: que faire, quelles sont les raisons

Pin
Send
Share
Send
Send


03/07/2018 Commentaires fermés sur Menstruations fortes avec caillots: que faire, quelles raisons est désactivé 159 Vues

Mensuelle - la période du cycle menstruel, lorsque le corps se débarrasse des ovules non fertilisés et de la membrane muqueuse envahissante de l'utérus. Il dure environ une semaine et s'accompagne d'une perte de sang pouvant atteindre 100 ml. En plus des saignements, de petits phoques peuvent sortir - il s’agit de cellules épithéliales de l’endomètre, elles ne devraient pas être trop nombreuses. Parfois, les filles s'inquiètent des fortes périodes de caillots, que faire dans une telle situation et pourquoi cela se produit-il?

Pourquoi les périodes fortes avec des caillots

Chez une femme en bonne santé, la menstruation ne doit pas durer plus de 8 jours. La perte de sang au cours de cette période varie de 60 à 100 ml. Des sensations douloureuses peuvent apparaître dans le bas de l'abdomen et dans les glandes mammaires.

L'apparition de saignements abondants rouge vif pendant les règles et un grand nombre de caillots, une gêne accrue au bas de l'abdomen et une faiblesse sont des signes de déviations de la santé du système de reproduction féminin qui ne peuvent être ignorées. L'augmentation de la menstruation a plusieurs raisons:

  • l'endométriose,
  • polypes dans l'utérus et les trompes de Fallope,
  • récupération d'avortement ou de fausse couche,
  • tumeurs utérines
  • processus inflammatoires.

Endométriose

L'endométriose est une affection pathologique qui s'accompagne de la croissance de la membrane muqueuse de l'utérus. Le cycle menstruel dans cette maladie peut devenir plus court et les menstruations plus abondantes et avec beaucoup de phoques.

Le caillot est constitué par les cellules épithéliales de l'endomètre. Avec l'endométriose, la taille de la couche muqueuse de l'utérus augmente, de sorte qu'un grand nombre de gros phoques apparaissent dans les sécrétions, leur couleur est légèrement plus foncée que celle du sang - ils peuvent être bordeaux ou brunâtres.

Les principaux symptômes de l'endométriose:

  • menstruations abondantes avec un grand nombre de gros caillots,
  • réduction du cycle menstruel à 20-25 jours,
  • mensuel peut aller jusqu'à 10 jours
  • les saignements sont accompagnés d'une gêne sévère au bas de l'abdomen et au bas du dos,
  • pendant la menstruation, le bien-être se dégrade considérablement,
  • taux d'hémoglobine réduit.

En cours d'endométriose est dangereux, cette maladie provoque non seulement des pertes de sang importantes, ce qui entraînera une anémie supplémentaire, mais épuise également la membrane muqueuse de l'utérus, et joue en fait un rôle important dans la fixation d'un ovule fécondé.

Polypes dans l'utérus et les trompes de Fallope

Les polypes sont des néoplasmes bénins dans la couche muqueuse de l'utérus, on peut les appeler "endométriose locale". Leur apparition est provoquée par de nombreux facteurs: déséquilibre hormonal, prise de contraceptifs oraux, problèmes de poids, prédisposition génétique, interventions chirurgicales fréquentes dans le système reproducteur et avortements, infections. Les polypes se développent non seulement dans l'utérus, mais aussi dans les trompes de Fallope.

L'apparition de polypes est accompagnée de:

  • saignements abondants pendant la menstruation, un grand nombre de caillots bruns,
  • menstruations douloureuses et prolongées (jusqu'à 10 jours),
  • sécrétions avec des caillots non seulement pendant la menstruation, mais aussi à une période différente du cycle,
  • saignements avec des phoques même chez les femmes ménopausées.

Les polypes de l'utérus et des trompes de Fallope ont des effets néfastes non seulement sur le cycle menstruel, mais également sur l'infertilité persistante chez les femmes, mais augmentent également le risque de développer des tumeurs malignes.

Récupération d'un avortement ou d'une fausse couche

Des périodes parfois abondantes avec un grand nombre de caillots apparaissent une à deux fois pendant la période de récupération après un avortement ou une fausse couche.

Avortement - en grattant l'œuf attaché à l'utérus muqueux, cette procédure porte atteinte à l'intégrité de l'endomètre, de petites plaies guérissent pendant plusieurs mois et pendant la menstruation, une grande quantité de sang est sécrétée. En cas de fausse couche, l'intégrité de la membrane muqueuse utérine est également perturbée, car le fœtus en est nettement séparé, le corps n'a pas le temps de s'y préparer.

En règle générale, dans de tels cas, la menstruation abondante avec caillots cesse après 2-3 cycles, mais si cela ne se produit pas, vous devriez consulter un médecin, car cela indique une guérison insuffisante des plaies ou une intervention chirurgicale inappropriée. Lorsque les tissus guérissent pendant une longue période, une inflammation peut y commencer, des tissus cicatriciels apparaissent, ce qui réduit la plasticité de l'utérus, ce qui rend difficile le transport de l'enfant.

Tumeurs utérines

Si des polypes non traités, des avortements fréquents, une endométriose, des troubles hormonaux ou une prédisposition génétique, une femme peut développer une tumeur dans l'utérus - des néoplasmes malins dans la couche muqueuse. Cette maladie met la vie en danger, car l'infertilité se développe dans les premiers stades, puis les cellules tumorales peuvent se métastaser et le cancer se propager.

Les symptômes des tumeurs de l'utérus ressemblent fortement aux polypes ou à l'endométriose, ils ne peuvent donc pas être distingués sans un examen spécial et une échographie des organes pelviens.

Processus inflammatoires

De nombreux processus inflammatoires dans le système de reproduction des femmes peuvent provoquer des règles abondantes avec de gros caillots et des saignements entre les règles.

  1. L'endométrite est une inflammation de la couche muqueuse de l'utérus causée par une infection bactérienne.
  2. L'annexite est une inflammation bactérienne ou virale des ovaires et des trompes de Fallope.
  3. La colpite est une inflammation infectieuse de la membrane muqueuse du vagin causée par une bactérie, un champignon ou un protozoaire - chlamydia.
  4. Ectopie - le déplacement pathologique des tissus de l'épithélium cervical dans la région vaginale, accompagné d'une inflammation, qui est facilement rejoint par une infection.
  5. Erosion de l'utérus - destruction focalisée de la couche muqueuse de l'utérus, résultant d'un déséquilibre hormonal, de lésions de l'endomètre lors d'un avortement ou d'une fausse couche, avec installation incorrecte d'une contraception intra-utérine.
  6. La cervicite est une inflammation du col de l'utérus de nature bactérienne ou virale.

La plupart de ces processus inflammatoires non seulement augmentent les saignements et la séparation des caillots, mais ils peuvent également être accompagnés de douleurs très graves au bas de l'abdomen, à l'aine et au bas du dos, des écoulements purulents pendant la menstruation, une faiblesse constante et une perte de poids. Sans traitement, nombre d'entre elles conduisent à une stérilité complète et à des troubles menstruels.

Que faire

Les périodes abondantes avec de gros caillots ne peuvent en aucun cas être ignorées, car menacées peuvent être non seulement la santé, mais aussi la vie d'une fille. La première étape consiste à contacter un gynécologue, qui procédera à un examen primaire. Souvent, un examen externe et l'anamnèse ne suffisent pas pour poser un diagnostic, le médecin peut donc prescrire un diagnostic supplémentaire.

Diagnostics

Les mesures de diagnostic incluent certaines procédures.

  1. Colposcopie - examen externe en profondeur du vagin et du cou avec un appareil spécial - un colposcope.
  2. Échographie des organes pelviens - déterminera la présence de polypes et de tumeurs dans l'utérus, ainsi que les zones de compactage de l'endomètre.
  3. Cytologie - en prenant un petit nombre de cellules de l'utérus, cette analyse vous permet de devancer la présence de métastases et de cellules cancéreuses.
  4. Un frottis sur la microflore, ce qui doit être fait si un processus inflammatoire de nature infectieuse est suspecté dans le système reproducteur.
  5. Un test sanguin pour les hormones est une procédure qui vous permet de retracer l'effet d'une violation des substances actives dans le sang.

Toutes ces procédures aideront à clarifier le diagnostic et à choisir le traitement de la menstruation abondante avec caillots.

Les méthodes populaires pour réduire le saignement abondant pendant la menstruation sont la décoction d'ortie et de compresses froides, mais chaque fille doit comprendre que ces remèdes maison n'élimineront pas la cause des menstruations et qu'un refroidissement excessif ne peut qu'aggraver la situation.

Différents traitements sont prescrits selon la cause: antibiotiques, antiviraux ou antifongiques, tumeurs ou polypes, chirurgie, endométriose, hormonothérapie et amélioration de la récupération après un avortement ou une fausse couche, prescrivent des médicaments anti-inflammatoires et régénérants.

Les périodes abondantes avec des caillots ne peuvent pas être ignorées, car elles signalent les problèmes de santé du système de reproduction féminin. Tous les remèdes à la maison élimineront seulement les symptômes, mais pas la cause, donc si vous avez plus de saignements menstruels, vous devriez consulter un médecin.

Pin
Send
Share
Send
Send